Bonjour

Le Mal a dit

Je pense que nous sommes aujourd’hui à l’aube d’un changement important pour ce qui concerne la santé. Nous sommes de plus en plus nombreux à considérer une maladie comme un message et non comme une fatalité.

Il y a déjà eu de gros progrès dans ce sens au niveau du cancer. Il semble qu’il est maintenant admis par les médecins que beaucoup de cancers sont dus à des chocs psychologiques. Ceci n’était pas du tout le cas il y a une vingtaine d’années. Des médecins ont été persécutés pour avoir déclaré cela, par exemple un docteur Allemand

Ce médecin découvre en 1979 que son cancer testiculaire a suivi le choc de l’assassinat inattendu de son fils alors âgé de dix-neuf ans.

J’ai moi-même un collègue de travail qui a vécu une maladie similaire après la mort de son fils.

Pour le Docteur Hamer toute maladie du cancer débute par un choc conflictuel extrêmement brutal, dramatique et vécu dans l’isolement, qui provoque au cerveau un foyer et le démarrage du cancer dans l’organe.

Un exemple de cancer.

Une femme qui, d’une manière imprévue, surprend son époux en flagrant délit d’adultère, ne va pas forcément vivre un choc ayant un impact sur le système de reproduction et développer un cancer du col utérin.

Elle peut vivre ce drame comme un profond sentiment de dévalorisation et développer un cancer des os du bassin, ou vivre cela comme une trahison et développer un cancer du sein droit, une blessure plus profonde, plus intériorisée, se traduira par un cancer de la plèvre droite.

Si elle est ménopausée et qu’elle vit ce drame comme un conflit de territoire, elle pourra développer un cancer du poumon. Mais si elle ressent cela plutôt comme une « cochonnerie » elle développera un cancer de la vessie. Si elle se sent souillée, se sera un cancer de la peau, etc…

Augmenter ses chances de guérir

Pour augmenter les chances de guérir d’un cancer (ou d’une autre maladie) il faut en comprendre l’origine, être conscient du combat intérieur qui nous mine, et la solution passe souvent par :

L’amour de soi et l’amour des autres

Le pardon de soi et le pardon aux autres

La détermination de l’origine d’une maladie s’appelle le décodage des malaises et maladies. nous avons maintenant beaucoup de livres à ce sujet ; Exemples: « Métamédecine – La guérison à votre portée » de Claudia Rainville, « Le grand dictionnaire des malaises et des maladies » Jacques Martel, Ton corps dit « Aime-toi » de Lise Bourbeau

Le stress

Comme vu ci-dessus et dans une lettre mensuelle précédente à l’origine de beaucoup de maladies il y a un point commun ; c’est le stress. En effet le stress réduit de beaucoup nos performances, notre capacité de réaction. Lorsque nous vivions à des époques primitives le stress mettait carrément notre vie en danger, lorsque par exemple on était attaqué par une bête.

Il semble bien que c’est pour cette raison que la maladie physique apparaît pour ramener l’attention sur le corps et en quelque sorte « dégager », libérer notre mental.

Ceci est possible parce que notre cerveau ne peut s’occuper que d’une seule chose à la fois ou notre mental ou notre corps.

Pour réduire votre niveau de stress nous vous proposons gratuitement une relaxation guidée.

Nous avons aussi une méthode payante « Comment se débarasser du stress et de l’anxiété« .

Conclusion

La maladie pourrait donc être un message pour nous aider à guérir et à évoluer.  Donc en cas de problème il faudrait donc toujours commencer à chercher ce que « Le Mal a dit ».

Nous vous recommandons de prendre l’habitude de faire ce décodage des maladies. Vous pouvez utiliser l’ouvrage de référence de votre choix pour chacune de vos maladies même bénignes (en continuant bien sûr de suivre les prescriptions de votre médecin).

Vous verrez par exemple si vous avez un mal de gorge que vous avez peut-être dit des paroles que vous regrettez, ou que vous auriez voulu dire etc…

En utilisant le décodage pour les petites maladies vous pourrez plus facilement éviter les grosses. C’est ce principe qui a été appliqué dans l’aviation pour en faire le moyen de transport le plus sûr (après l’ascenseur).

Une autre approche de la santé sur notre site Internet :

http://www.succesetspiritualite.com/sante,-nourriture.htm

Merci beaucoup à ceux qui nous ont transmis leurs commentaires et encouragements à propos de nos lettres mensuelles précédentes. C’est très apprécié. N’hésitez pas à le faire pour celle-ci.

 Ecrit par Christian

Cordialement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

2 réponses
  1. Patrice Delestre
    Patrice Delestre dit :

    Bien sûr que c’ est son propre organisme qui crée le cancer chez toute personne, mais pas pour les raisons que vous croyez.Tout cancer est lié à une personne particulière et proche du malade. Particulière au sens que c’ est toujours une personne aimée d’ amour par le malade. C’ est une mauvaise relation avec la personne aimée qui crée le cancer. Il y a longtemps, pour la première fois les relations avec mon père se sont déglinguées, résultat je me suis déglingué l’ épaule, et aussitôt ensuite un cancer colo-rectal est diagnostiqué chez mon père. Colo-rectal, traduire qui le fait chier, méthode métamédecine. La personne qui le faisait chier c’ était de toute évidence moi. Il est ensuite donné comme foutu, je fais alors une chose que je ne voulais pas faire avant , mais que je fais pour lui faire plaisir et contre toute attente il a survécu. Nous avons eu ensuite de bonnes relations pendant 25 ans, il me semblait qu’ il allait faire un centenaire, sauf que nos relations se sont de nouveau détériorées, ça n’ a pas trainé, il est retombé malade et 6 mois plus tard il décédait. Toute personne, statistiquement, aime d’ amour une personne sur seize de sa famille, d’ où d’ ailleurs le fameux complexe d’ Oedipe, Il y avait de l’ amour entre mon père et moi, cet amour non respecté a causé son cancer et sa mort. Je peux dire sans possibilité d’ erreur entre qui et qui, proches entre eux, il y a de l’ amour, c’ est de là, et avec ça que j’ ai analysé mon histoire et compris ces choses. Je pense que ça devrait vous intéresser d’ en savoir plus.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 − 9 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.