Enfant triste

Bonjour

Aujourd’hui j’aimerais vous parler du sentiment de culpabilité.

Il y a un livre spirituel qui illustre bien ce sentiment, c’est un livre de Daniel Meurois. « Ce clou que j’ai enfoncé: à la reconquête de l’estime de soi.  » Éditions Le Passe-Monde.

Il raconte la vie de Nathanaël qui est la personne qui devait enfoncer les clous sur Jésus pour le mettre sur la croix.

Cela lui a laissé un profond sentiment de culpabilité.

Le hasard de la vie va faire qu’il va rencontrer les disciples de Jésus, en particulier Jean qui l’envoie vers Judas l’Iscariote et qui va lui tenir le discours suivant :

« – Et toi… Qu’est-ce que tu as fait ou qu’est-ce que tu te reproches, Nathanaël ?
– Moi ? Mais… rien.
– Rien, je sais… reprit Judas toujours aussi calme. C’est pour cela que Jean t’a amené à moi, parce qu’il y a des “riens” qui nous tuent… Mon rien à moi, ça a été mon orgueil, ça a été d’avoir cru un instant que je savais mieux que le Maître ce qu’il fallait faire.
L’orgueil, oui ! C’est ce qu’il y a de plus redoutable dans nos vies. Il entre en nous par les portes les plus incroyables qui soient ! Moi, il m’a eu par le biais de ce que je croyais être mon insignifiance. Ma famille en était une parmi tant d’autres, ni pire ni meilleure mais je ne m’y sentais pas à ma place. Jamais assez aimé ni apprécié. J’étais “le petit”! C’est pour cela que j’ai tout fait afin d’en sortir en apprenant à lire les livres et à écrire. Ainsi je serais meilleur, plus respectable et on m’aimerait ! Je me suis dit que c’était cela ou me faire avaler par un monde que je trouvais trop dur. Alors, j’ai rejeté ma famille, je me suis éloigné et j’ai travaillé puis étudié, sans relâche. La rage au ventre, j’ai rejoint les Zélotes avec leurs promesses de libération… Et puis, il y a eu le Maître. Et là… J’ai été tour à tour comblé et écartelé. On n’approche pas la Lumière “comme ça” sans tremblement de terre ni choix décisifs. Il ne faut pas craindre la marche au-dessus du vide! Est-ce que tu me comprends? […] Si tu me comprends, je peux te dire aussi que ce qui t’arrive – et que j’ignore – a forcément un sens. Tu crois peut-être subir une série d’événements et être la victime d’une terrible situation tout comme je l’ai cru moi-même à mon propos, mais sache qu’il n’en est rien.
Les fils invisibles qui tissent nos vies nous amènent toujours là où nous devons être et, qui plus est, au bon moment. Ainsi, c’est mon âme qui a attiré à elle les parents que j’ai eus; c’est aussi de mon plein gré et pour répondre à une irrésistible impulsion que j’ai rejoint les Zélotes. Puis c’est parce que mon cœur Le reconnaissait qu’il est allé s’offrir au Maître. Enfin, c’est pour calciner mes impuretés que quelque chose en moi a initialisé le pire des cauchemars.
– Tu ne t’es pas trompé alors, hasardai-je? Personne ne fait jamais mal ?
– Oh… je crois que c’est un peu plus compliqué que cela, me répondit Judas qui continuait de se détendre. Tout dépend où tu places ton regard, mon frère ! Si tu parviens à élever ta conscience là où le Maître se tient, il n’y a pas de véritable faute mais une incroyable succession d’apprentissages par lesquels doivent passer les ignorants que nous sommes. Mais si, par contre, tu choisis de vivre le regard rivé au sol, ton monde reste celui du bien et du mal qui s’opposent éternellement jusqu’à créer l’enfer en toi.
L’enfer, c’est cet épouvantable sommeil au sein duquel le jour et la nuit se combattent comme viscéralement et mécaniquement. C’est le soleil qui s’imagine devoir détester la lune et vice versa.
Cela ne signifie pas que, d’un point de vue humain, on ne fasse jamais “mal”… Cela signifie plutôt que nos errances d’âme et de corps sont les balbutiements d’une vie qui se cherche en nous. Cela veut dire enfin que nous sommes encore des enfants qui entrevoient à peine l’état adulte vers lequel ils sont inévitablement appelés. »

Je trouve ce passage très instructif et libérateur et je ne vois rien à rajouter pour le moment.

Merci d’avance pour vos commentaires.

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​Ecrit par Christian

Jésus

Bonjour

Il y a quelques jours, nous sommes rentrés d’un voyage de Mongolie organisé par Oasis Voyages, où nous avons eu la chance d’avoir des enseignements de Conrad.

Pour ceux qui ne connaissent pas Conrad, veuillez visiter son site :

https://www.conrad-org.com/

Au cours d’un de ses enseignements, il nous a rappelé une astuce, que je connaissais déjà sous une forme légèrement différente, qui permet de nous aider à prendre certaines décisions.

Il s’agit tout simplement de se demander « que ferait l’amour à notre place ? »

Personnellement, je connaissais cette astuce, mais en remplaçant l’amour par Jésus, « que ferait Jésus à ma place ? »

Vous pouvez bien sûr essayer cette astuce en utilisant la phrase qui vous convient le mieux.

Je trouve que c’est extrêmement simple, mais très efficace.

Je pense que c’est un peu comme s’il y avait une aide extérieure qui nous soufflait une réponse, cela me rappelle la phrase biblique ; demandez et il vous sera répondu.

Cela permet aussi d’arrêter le mental, car lorsque l’on pose cette question on va être à l’écoute de la réponse.

Je vous recommande d’essayer d’appliquer cette astuce dans votre vie quotidienne, cela ne coûte rien, ne peux pas faire de mal, et cela peut vraiment améliorer votre vie.

N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences à ce sujet.

Merci d’avance.

​​​​​​​Ecrit par Christian

Chaleureusement,

      Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

Oasis Voyages est une agence qui organise des voyages en conscience, initiatiques.

Bonjour

Peut-être ne connaissez-vous pas l’agence de voyage Oasis Voyages.

Oasis est une agence française spécialisée dans les voyages initiatiques et spirituels, les voyages en conscience avec un prix juste et équitable.

Avec Lyvia nous avons fait plusieurs voyages avec cette agence et tous nous ont laissé des souvenirs et des enseignements inoubliables.

Beaucoup de voyages sont organisés avec des personnalités très connues dans le domaine spirituel, Daniel Meurois et Marie Johanne Croteau Meurois, Ernesto Ortiz, Lise Bourbeau…

J’ai effectué une douzaine de voyages dont l’Inde du Sud, Le Tibet, l’Egypte, les Philippines, Israël, Cashmire et Ladakh, le Cambodge…

Tous ont été des voyages bien organisés, initiatiques et pour certains d’entre eux j’ai vu des choses incroyables (les guérisseurs à mains nues des Philippines par exemple).

Du 08 au 11 avril 2017 Oasis fêtent ses 10 ans avec un rassemblement solidaire, festif et conscient. Les 08 et 09 avril il y aura le congrès avec 35 intervenants et un concert de Pakoune et Michel Garnier et les 10 et 11 avril les séminaires avec des personnalités ayant participé au congrès.

Le programme détaillé est disponible à cette adresse:

http://www.oasis-voyages.com/ressources/170124_oasis_1017__brochure.pdf

Pour s’inscrire:

http://www.oasis-voyages.com/Evenements-Oasis-2017–5803.html

Ce congrès sera une bonne occasion de retrouvailles pour ceux qui ont déjà effectué des voyages avec Oasis et une occasion de découvrir cette agence pas comme les autres pour ceux qui ne la connaissent pas.

Avec Lyvia nous y serons et espérons avoir le plaisir vous y rencontrer.

Chaleureusement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

Bonjour

J’espère que l’année 2016 a bien commencé pour vous.

1) Les bienfaits de la méditation

Vous connaissez tous les bienfaits de la méditation qui sont maintenant scientifiquement prouvés.
Elle améliore les capacités d’attention, de concentration et permet de se focaliser sur le positif plus facilement.
La méditation augmente nos défenses naturelles et contribue à améliorer son état de santé général.
Elle permet de réduire la dégénérescence du cerveau avec l’âge ;

Un-cerveau-plus-jeune-grace-a-la-meditation

Pour moi la méditation permet aussi de se reconnecter à la véritable source de notre être; au Divin.

2) Méditation venant du Cambodge

Je voudrais vous partager une méditation de base apprise lors de mon voyage au Cambodge en 2015 avec Oasis Voyages et qui est basée sur la respiration.

Elle me parait très efficace pour retrouver le calme et la sérénité et aussi pour aider à la guérison du corps physique et elle peut être complétée ensuite par d’autres types de méditation.

Ce que j’aime c’est qu’elle met le mental en veilleuse en portant son attention sur la respiration et en faisant circuler l’énergie dans le corps physique.

Dans cette méditation il y a 4 points importants pour suivre en conscience le trajet de la respiration :

  1. Le nombril
  2. La poitrine
  3. La gorge
  4. Le bout du nez

Installez-vous le dos droit, les jambes croisées avec la jambe droite sur la gauche, un léger sourire sur le visage serait un plus. Voir photo jointe pour la

 position idéale.
Les mains se rejoignent avec la main droite sur la main gaucheFermez les yeux et suivez votreinspirationen partant du bout du nez, puis la gorge, la poitrine, le nombril.
A l’expiration suivez votre souffle du nombril à lapoitrine, puis la gorge et le bout du nez.

Lorsque vous aurez fait cela pendant plusieurs minutes, vous raccourcirez le trajet en n’allant plus au point du bas ; le nombril.
Après quelques minutes vous pouvez supprimer un autre point la poitrine, puis la gorge pour terminer la méditation en fixant son attention sur le bout du nez.

3) Perfectionnement

Lorsque vous connaitrez bien cette méditation, vous pourrez enchainer sur autre chose.
La personne qui nous l’apprit disait de poursuivre avec une méditation sur les différents éléments qui composent notre corps (eau, terre, feu, air).
Personnellement, je préfère continuer en restant sans pensées, en étant observateur de ce qui se passe en moi, ou bien en visualisant de plus en plus précisément un objet, une fleur par exemple.

4) Fréquence et position

Pour que la méditation soit efficace, il faut essayer de pratiquer régulièrement 20 minutes matin et soir chaque jour par exemple, mais même si l’on pratique beaucoup moins souvent, ce sera toujours mieux que rien.
De plus, c’est en voyant les effets positifs que nous serons encouragés à être plus assidus.
A mon avis cette méditation fonctionne bien en étant assis sur une chaise, en position couché c’est moins efficace mais là aussi c’est mieux que rien.

Si vous avez des méthodes de méditation que vous avez essayées, qui vous ont beaucoup apportées et que vous souhaitez partager, transmettez-les-nous et nous pourrons peut-être compléter cette lettre.

Bonne méditation à tous.

Ecrit par Christian

Chaleureusement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

Bonjour

Voyage initiatique au Cambodge

Nous revenons du voyage du Cambodge en compagnie de Daniel et Marie-Johanne Meurois avec comme thème « Libérer le Divin en Soi »,organisé par l’agence de voyage en conscience « Oasis Voyages ».

C’était un magnifique voyage initiatique, riche des enseignements de Daniel, des rituels de Marie-Johanne et des rencontres, partages avec les participants. Mais pour moi un voyage initiatique ne s’arrête pas là, cela se vit à chaque instant du voyage.
Je vais vous faire part d’un des moments, où je l’ai vraiment ressenti, où j’ai perçu que nous sommes trop peu en contact avec notre être Divin.

Epreuve physique

Lors d’une visite, nous devions monter 440 marches sous une température de 42°C environ.
À ce moment-là, je me suis aperçue que deux possibilités s’offraient à moi (la sophrologie m’aide beaucoup à prendre du recul par rapport aux situations) :
* Laisser ma croyance que 440 marches c’est beaucoup, que 42°C c’est trop chaud et ressentir un mal-être.
* Ou penser que mon corps est agile, léger et en bonne santé et ressentir de la joie.
Nous avons toujours le choix et devinez quel a été mon choix ?
Munie d’une ombrelle et d’eau, en respectant mon corps, ma respiration s’est adaptée aux marches et j’ai vécu cette montée avec souplesse, facilité et bonheur.

Mode automatique

La plupart du temps (95% environ) nous sommes en mode automatique, guidé par notre subconscient.
Exemples : lorsque nous apprenons à conduire, nous sommes attentifs à tous nos gestes, le regard dans notre rétroviseur, le changement de vitesse….Avec l’habitude, nous agissons automatiquement, sans vraiment en prendre conscience.
C’est pareil pour tout ce que nous vivons, tout ce qui est rentré dans notre disque dur, pendant notre enfance, se met en application, sans nous en rendre compte.
Nous fonctionnons en mode automatique, nos croyances, nos perceptions vraies ou erronées, nos émotions….sont aux commandes et ce n’est pas notre être véritable, notre être Divin, notre conscience qui guide notre vie.

Différence âme et corps physique

De plus, notre être Divin, notre conscience n’est pas notre corps physique.
Notre âme utilise comme véhicule notre corps physique afin de vivre des expériences sur terre à travers la matière dans le but de s’épurer pour être plus proche de notre soi Divin. À notre mort, l’âme quitte notre corps, rejoint l’astral et renaît dans un autre corps pour continuer son cheminement vers le soi Divin.

Conclusions

Pour en revenir à mon voyage, à travers l’expérience de cette montée, j’ai pu ressentir que nous sommes plus que notre corps, la puissance de notre conscience et de la programmation.
Il est regrettable d’être si peu conscient et de laisser notre subconscient diriger notre vie.

Je vous invite à prendre des pauses de temps en temps, et à regarder quel scénario est en train de se jouer en vous.
Reprenons les commandes, dépassons nos programmations limitatives, observons nos pensées et retrouvons notre puissance en étant plus conscients !

Ecrit par Lyvia

Chaleureusement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité