Articles

Bonjour

« La vie est une rose qui s ‘épanouit chaque jour davantage et l’amour est le parfum qui s’en dégage » Lyvia Périé

1) L’amour véritable

L’amour c’est ce qui mène le monde, nous sommes sur terre pour apprendre à s’aimer.

Plus on s’aime d’un amour véritable, plus on peut aimer les autres.

L’amour ouvre l’énergie du coeur, de l’expression de sa propre créativité. Elle ouvre aussi l’énergie de l’abondance dans toutes sortes de domaines, amis, santé… et c’est une abondance stable.

Beaucoup de personnes croient s’aimer, mais ils ont une notion erronée de l’amour.

2) Peur de l’Orgueil et d’être égoïste

S’aimer cache souvent 2 peurs ; celle d’être orgueilleux et celle d’être égoïste.

Etre orgueilleux c’est se croire mieux que l’autre et le rabaisser.

Si tu t’aimes dans ce que tu fais dans ce que tu es, et que tu ne rabaisses pas les autres, il n’y a pas d’orgueil.

Etre égoïste c’est diriger la vie des autres, choisir pour les autres, aux détriments des autres ou exiger quelque chose de l’autre sans le consulter pour vérifier si cela lui convient.

S’aimer, c’est être capable de s’aimer même si on ne fait pas tout à notre goût, de se pardonner, d’accepter nos limites.

3) Accepter

Certains croient que s’ils acceptent un défaut, ils vont demeurer ainsi.

Accepter ne veut pas dire être d’accord sur certains points ou défauts et les garder, c’est juste les observer, ne pas perdre de vue sa préférence et de se donner le temps et le droit d’en être où nous en sommes. Changer prends du temps !

En fait nous ne pouvons pas changer quelque chose en nous tant que nous n’avons pas accepter d’être comme cela pour le moment.

Par exemple nous ne pouvons pas maigrir tant que l’on a pas accepter les kilos que l’on a en trop. Oui c’est dur !!!

4) Augmenter l’amour de soi

Une méthode simple mais très efficace pour augmenter l’amour de soi, est de commencer par faire une liste de ses qualités. La revoir de temps en temps et rajouter les qualités que l’on se découvre.

Une autre technique est de se regarder dans la glace et de se dire « Je t’aime » (pas évident au début).

Nous vous joignons un tableau fait par « Ecoute ton corps » fondé par Lise Bourbeau, qui montre bien la différence entre aimer véritablement et aimer avec peur.

Amour de soi

Nous vous souhaitons beaucoup d’amour pour vous mêmes, ce qui vous aidera fortement à en donner aux autres.

Merci beaucoup à ceux qui nous ont transmis leurs commentaires et encouragements à propos de nos lettres mensuelles précédentes. C’est très apprécié. N’hésitez pas à le faire pour celle-ci.                                                                                                                

Cordialement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

Bonjour

Le Mal a dit

Je pense que nous sommes aujourd’hui à l’aube d’un changement important pour ce qui concerne la santé. Nous sommes de plus en plus nombreux à considérer une maladie comme un message et non comme une fatalité.

Il y a déjà eu de gros progrès dans ce sens au niveau du cancer. Il semble qu’il est maintenant admis par les médecins que beaucoup de cancers sont dus à des chocs psychologiques. Ceci n’était pas du tout le cas il y a une vingtaine d’années. Des médecins ont été persécutés pour avoir déclaré cela, par exemple un docteur Allemand

Ce médecin découvre en 1979 que son cancer testiculaire a suivi le choc de l’assassinat inattendu de son fils alors âgé de dix-neuf ans.

J’ai moi-même un collègue de travail qui a vécu une maladie similaire après la mort de son fils.

Pour le Docteur Hamer toute maladie du cancer débute par un choc conflictuel extrêmement brutal, dramatique et vécu dans l’isolement, qui provoque au cerveau un foyer et le démarrage du cancer dans l’organe.

Un exemple de cancer.

Une femme qui, d’une manière imprévue, surprend son époux en flagrant délit d’adultère, ne va pas forcément vivre un choc ayant un impact sur le système de reproduction et développer un cancer du col utérin.

Elle peut vivre ce drame comme un profond sentiment de dévalorisation et développer un cancer des os du bassin, ou vivre cela comme une trahison et développer un cancer du sein droit, une blessure plus profonde, plus intériorisée, se traduira par un cancer de la plèvre droite.

Si elle est ménopausée et qu’elle vit ce drame comme un conflit de territoire, elle pourra développer un cancer du poumon. Mais si elle ressent cela plutôt comme une « cochonnerie » elle développera un cancer de la vessie. Si elle se sent souillée, se sera un cancer de la peau, etc…

Augmenter ses chances de guérir

Pour augmenter les chances de guérir d’un cancer (ou d’une autre maladie) il faut en comprendre l’origine, être conscient du combat intérieur qui nous mine, et la solution passe souvent par :

L’amour de soi et l’amour des autres

Le pardon de soi et le pardon aux autres

La détermination de l’origine d’une maladie s’appelle le décodage des malaises et maladies. nous avons maintenant beaucoup de livres à ce sujet ; Exemples: « Métamédecine – La guérison à votre portée » de Claudia Rainville, « Le grand dictionnaire des malaises et des maladies » Jacques Martel, Ton corps dit « Aime-toi » de Lise Bourbeau

Le stress

Comme vu ci-dessus et dans une lettre mensuelle précédente à l’origine de beaucoup de maladies il y a un point commun ; c’est le stress. En effet le stress réduit de beaucoup nos performances, notre capacité de réaction. Lorsque nous vivions à des époques primitives le stress mettait carrément notre vie en danger, lorsque par exemple on était attaqué par une bête.

Il semble bien que c’est pour cette raison que la maladie physique apparaît pour ramener l’attention sur le corps et en quelque sorte « dégager », libérer notre mental.

Ceci est possible parce que notre cerveau ne peut s’occuper que d’une seule chose à la fois ou notre mental ou notre corps.

Pour réduire votre niveau de stress nous vous proposons gratuitement une relaxation guidée.

Nous avons aussi une méthode payante « Comment se débarasser du stress et de l’anxiété« .

Conclusion

La maladie pourrait donc être un message pour nous aider à guérir et à évoluer.  Donc en cas de problème il faudrait donc toujours commencer à chercher ce que « Le Mal a dit ».

Nous vous recommandons de prendre l’habitude de faire ce décodage des maladies. Vous pouvez utiliser l’ouvrage de référence de votre choix pour chacune de vos maladies même bénignes (en continuant bien sûr de suivre les prescriptions de votre médecin).

Vous verrez par exemple si vous avez un mal de gorge que vous avez peut-être dit des paroles que vous regrettez, ou que vous auriez voulu dire etc…

En utilisant le décodage pour les petites maladies vous pourrez plus facilement éviter les grosses. C’est ce principe qui a été appliqué dans l’aviation pour en faire le moyen de transport le plus sûr (après l’ascenseur).

Une autre approche de la santé sur notre site Internet :

http://www.succesetspiritualite.com/sante,-nourriture.htm

Merci beaucoup à ceux qui nous ont transmis leurs commentaires et encouragements à propos de nos lettres mensuelles précédentes. C’est très apprécié. N’hésitez pas à le faire pour celle-ci.

 Ecrit par Christian

Cordialement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

Bonjour

1) Le miroir

L’approche du miroir est le moyen le plus rapide et le plus extraordinaire que nous ayons découvert avec Lise Bourbeau pour devenir conscient de qui nous sommes et ainsi évoluer, s’améliorer.

Avant de pouvoir transformer quoi que ce soit chez nous, nous devons en devenir conscient et constater que cela nous appartient.
Dès que nous acceptons l’idée que tout ce que nous vivons à l’extérieur de nous est le reflet de ce qui se passe à l’intérieur de nous et que ce que nous voyons chez l’autre est un reflet de nous-même, notre vision de la vie change complètement.
Quand nous nous regardons dans un miroir, celui-ci reflète chacune des parties de notre corps, même celles que nous n’aimons pas voir ou que nous n’acceptons pas.

2) Le miroir et nos parties de nous que nous rejetons

Plus nous rejetons une partie de nous, que ce soit au niveau physique ou au niveau d’une attitude intérieure, plus cette partie exige notre attention en prenant de l’ampleur et de l’importance. Elle cherche a être reconnue, elle veut une place. Lorsqu’elle est acceptée, elle cesse de vouloir prendre toute la place.
Lorsque nous observons quelqu’un d’autre et que son comportement nous dérange, notre réaction confirme que lorsque nous agissons ainsi, notre comportement nous dérange, donc nous ne l’acceptons pas.

3) Exemple

Je parlais avec une amie du principe du miroir. Elle ne supportait pas qu’une certaine personne lui mente et me répondit:
 » ce n’est pas vrai je ne mens pas « . Alors je lui ai demandé : « Est-ce que tu ne te mens pas à toi-même ou dis-tu vraiment toujours ce que tu penses ? As-tu peur d’être impoli ou de blesser quelqu’un en disant la vérité. Elle me répondit: « ce n’est pas pareil « .
Nous trouvons tous mille excuses pour justifier notre comportement pour ne pas reconnaître que nous agissons de façon identique au comportement que nous critiquons chez l’autre.

4) Analyser la motivation

Pour arriver à nous accepter ainsi et nous donner le droit d’avoir certains comportements, nous devons analyser la motivation. Il faut se poser la question « est-ce qu’il serait possible que moi aussi j’adopte parfois ce comportement et quand ?
Revenons à l’exemple du mensonge. Quand la personne ment quand elle déforme ou exagère un peu la vérité, elle le fait généralement dans une bonne intention.
C’est souvent pour ne pas déplaire ou par peur d’être pris en défaut, d’être disputé, etc.
Derrière un mensonge se cache une peur. Aussi il est beaucoup plus facile de reconnaître que lorsque les autres mentent c’est aussi parce qu’ils ont peur, et de voir qu’au fond on n’est pas une mauvaise personne pour autant parce que l’on agit de la sorte. C’est suite à cette acceptation que la transformation peut se faire.

5) Conclusions

L’univers nous aide sans cesse, par toutes sortes de moyens, pour nous amener à vivre l’harmonie, l’abondance, l’amour le bonheur, la paix et la santé.

Le miroir est l’outil idéal pour accélérer notre évolution et nous rendre plus beau à tout point de vue. Utilisez le et utilisez le encore…

Ecrit par Lyvia selon l’enseignement de Lise Bourbeau

Une autre approche du miroir sur notre site :

http://www.succesetspiritualite.com/le-miroir.html

Le mois prochain nous parlerons du Stress.

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.
Cordialement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité