Bonjour

Voyage initiatique au Cambodge

Nous revenons du voyage du Cambodge en compagnie de Daniel et Marie-Johanne Meurois avec comme thème « Libérer le Divin en Soi »,organisé par l’agence de voyage en conscience « Oasis Voyages ».

C’était un magnifique voyage initiatique, riche des enseignements de Daniel, des rituels de Marie-Johanne et des rencontres, partages avec les participants. Mais pour moi un voyage initiatique ne s’arrête pas là, cela se vit à chaque instant du voyage.
Je vais vous faire part d’un des moments, où je l’ai vraiment ressenti, où j’ai perçu que nous sommes trop peu en contact avec notre être Divin.

Epreuve physique

Lors d’une visite, nous devions monter 440 marches sous une température de 42°C environ.
À ce moment-là, je me suis aperçue que deux possibilités s’offraient à moi (la sophrologie m’aide beaucoup à prendre du recul par rapport aux situations) :
* Laisser ma croyance que 440 marches c’est beaucoup, que 42°C c’est trop chaud et ressentir un mal-être.
* Ou penser que mon corps est agile, léger et en bonne santé et ressentir de la joie.
Nous avons toujours le choix et devinez quel a été mon choix ?
Munie d’une ombrelle et d’eau, en respectant mon corps, ma respiration s’est adaptée aux marches et j’ai vécu cette montée avec souplesse, facilité et bonheur.

Mode automatique

La plupart du temps (95% environ) nous sommes en mode automatique, guidé par notre subconscient.
Exemples : lorsque nous apprenons à conduire, nous sommes attentifs à tous nos gestes, le regard dans notre rétroviseur, le changement de vitesse….Avec l’habitude, nous agissons automatiquement, sans vraiment en prendre conscience.
C’est pareil pour tout ce que nous vivons, tout ce qui est rentré dans notre disque dur, pendant notre enfance, se met en application, sans nous en rendre compte.
Nous fonctionnons en mode automatique, nos croyances, nos perceptions vraies ou erronées, nos émotions….sont aux commandes et ce n’est pas notre être véritable, notre être Divin, notre conscience qui guide notre vie.

Différence âme et corps physique

De plus, notre être Divin, notre conscience n’est pas notre corps physique.
Notre âme utilise comme véhicule notre corps physique afin de vivre des expériences sur terre à travers la matière dans le but de s’épurer pour être plus proche de notre soi Divin. À notre mort, l’âme quitte notre corps, rejoint l’astral et renaît dans un autre corps pour continuer son cheminement vers le soi Divin.

Conclusions

Pour en revenir à mon voyage, à travers l’expérience de cette montée, j’ai pu ressentir que nous sommes plus que notre corps, la puissance de notre conscience et de la programmation.
Il est regrettable d’être si peu conscient et de laisser notre subconscient diriger notre vie.

Je vous invite à prendre des pauses de temps en temps, et à regarder quel scénario est en train de se jouer en vous.
Reprenons les commandes, dépassons nos programmations limitatives, observons nos pensées et retrouvons notre puissance en étant plus conscients !

Ecrit par Lyvia

Chaleureusement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 − 8 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.