Articles

C’est quoi la chance et comment faire pour avoir de la chance ?

Bonjour

Aujourd’hui je vais essayer de répondre à une question qui m’a été posée : « comment faire pour avoir de la chance dans la vie.

Pour commencer, nous allons définir ce que nous considérons comme avoir de la chance.

1) La chance c’est quoi ?

​​​​​​​Pour moi ce serait d’avoir de bonnes choses qui arrivent dans notre vie sans avoir forcé pour que cela arrive.

Par exemple si l’on cherche du travail, il y a quelqu’un qui se présente et qui nous dit qu’une compagnie cherche exactement le profil que l’on a.

Ou bien une somme d’argent imprévue nous arrive d’une manière tout à fait inattendue (héritage, prime exceptionnelle au travail, etc.)

2) Comment avoir de la chance

Alors, comment faire pour avoir ce genre de situation qui arrive dans notre vie.

Il est courant de dire: « la chance ça se provoque », oui mais alors comment ?

   a) Extérieur = reflet intérieur

Étant donné que comme nous l’avons dit plusieurs fois l’extérieur obéit à l’intérieur, il y a des chances, si nous pouvons dire, que la chance se provoque en changeant notre intérieur.

Donc pour cela, il faut commencer à croire possibles tous les événements positifs qui peuvent intervenir dans notre vie. Si l’on rêve d’avoir une belle maison par exemple il sera important d’aller visiter une maison correspondant à notre rêve (et imaginer, ressentir que c’est la notre) pour faire rentrer dans notre monde intérieur ce genre de maison. Si cela rentre dans notre monde intérieur cela se manifestera dans notre monde extérieur.

    b) Je donne, je reçois, je remercie

Je pense aussi que pour recevoir il faut commencer par donner.

De même que sur le plan matériel pour pouvoir acheter quelque chose il faut que nous ayons de l’argent de la banque, pour se créer un karma positif et ainsi provoquer la chance, il faut que l’on fasse de bonnes actions.

Par exemple si l’on veut avoir de l’argent il faut commencer par donner de l’argent, si l’on veut avoir plus de temps il faut commencer par donner du temps, etc… Mais je pense que l’effet ne sera que meilleur si c’est donné avec cœur, si l’on donne avec espoir de retour (« donner avec un élastique » comme le dit Lise Bourbeau) je pense que les effets sont atténués.

Comme chaque fois que l’on reçoit un cadeau il est bien sûr très important de remercier.

   c) Pour quoi faire

Ensuite c’est comme pour avoir un emprunt de la banque, le banquier nous demande pourquoi faire, parfois il faut déposer un dossier pour justifier un emprunt.

Il en est de même pour nous, si l’on demande à recevoir de l’argent c’est pourquoi faire, si l’on veut une maison plus grande, c’est dans quel but.

Une de nos missions sur terre est de servir les autres, se rendre utile. Même s’il est à mon avis juste de demander pour soi, la finalité de l’amélioration de notre bien-être, devrait être de mieux pouvoir servir les autres.

 3) Les limites

Bien sûr, il ne faut pas oublier notre destin, indiqué en particulier par notre thème d’astrologie karmique. Si l’on a décidé d’expérimenter la pauvreté dans cette vie (que l’on s’est créé un karma à ce sujet), il sera difficile de manifester la richesse, sauf si la leçon indiquée par le karma est assimilée. Dans ce cas le karma se débloque et la « liberté » est retrouvée dans ce domaine.

4) La fluidité

Je pense qu’il existe un état où tout est simple, facile. Cet état que je nomme la Fluidité, est atteint lorsque l’on reste connecté à son intuition, à sa partie divine.

Il est facilité par la méditation, et surtout il peut apparaître plus souvent lorsque l’on a suffisamment travaillé sur ses blessures et défauts de caractère. En bref lorsque le travail sur soi (indiqué là aussi par notre thème karmique par exemple) est bien avancé.

Mais dans tous les cas, je pense que l’on a tous des périodes plus ou moins longues où l’on est dans cet état. C’est bien de les remarquer et de les apprécier.

Un exemple sans trop rentrer dans les détails : au travail j’avais une campagne d’inspection de plusieurs pièces. Cela apportait une brusque et importante charge de travail juste au retour des congés. Je l’ai quand même bien pris (il est vraiment important de rester dans le positif), et tout s’est mis en place de façon extraordinaire, et au lieu de 6 jours minimum, tout a été fait en 3 jours environ sans forcer.

Ce qui était remarquable c’était que je rencontrais les bonnes personnes au bon moment, et sans les forcer elles me proposaient des solutions que je n’osais même pas imaginer.

En conclusion, je vous souhaite d’être de plus en plus dans cette fluidité.

Rappel:

A travers cette lettre et nos publications en général, nous ne prétendons pas connaître la vérité, mais simplement proposer quelques voies de réflexion basées sur notre expérience et nos connaissances. À chacun de prendre ce qui lui convient, et d’en assumer la responsabilité.

Ecrit par Christian

Chaleureusement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

Bonjour

J’aimerais vous reparler de notre pouvoir créateur qui avait fait l’objet de ma première lettre mensuelle.

C’est un sujet qui me tient à cœur pour son importance et trop souvent ignoré.

1) Nos pensées, nos paroles, nos actes sont positifs et justes ?

C’est notre attitude de penser que tout vient de l’extérieur, que nous ne sommes pas responsables de ce que nous vivons qui nous pose problème.

Nous nous plaignons, mais est-ce que nos pensées, nos paroles, nos actes sont positifs et justes ?

Que faisons-nous ? Quelles sont nos actions, nos attitudes pour changer certaines situations ?

Toutes nos pensées négatives sont des pollutions pour notre vie, mais aussi pour notre planète !

Lorsque vous imaginez un scénario négatif, demandez-vous si vous voulez vraiment qu’il se manifeste, sinon que souhaitez-vous créer ?

Il est important d’être observateur de nos pensées et de prendre conscience de leurs impacts dans notre vie.

Ce qui nous arrive n’est pas un hasard de circonstances, mais bien le résultat de ce que nous avons créé.

2) Voici 2 exemples de notre pouvoir créateur utilisé « passivement »

Lorsque j’étais en congé maternité pour ma première fille, et qu’à l’époque je travaillais comme laborantine dans un laboratoire médical, je souhaitais rester auprès de ma fille.

Mon cœur, mon être profond souhaitait vraiment rester à la maison à m’ occuper d’elle et ma tête disait tu dois aller travailler comme tout le monde, c’est ce qui ce fait.

Comme je persistais à agir et suivre ce que me disait ma tête, l’univers a fait en sorte que je sois licencié et que je reste donc à la maison à m’occuper de ma fille.

À l’époque je ne l’ai pas vu comme le résultat de mon profond souhait, car mon licenciement n’était pas justifié, et je ne savais pas ce que je sais aujourd’hui.

Autre exemple :

Après une profonde envie de rester à la maison plutôt que d’aller au travail, je me suis retrouvée malade ou bien avec un poignet cassé, d’où un séjour à la maison.

Les pensées sont créatrices, mais pas toujours exactement comme nous voulons.

C’est pour cela que de plus en plus je surveille mes pensées.

3) Pouvoir créateur utilisé volontairement

Je vais vous faire part de quelques moyens que j’utilise et qui sont très simples, à la portée de tous .

J’utilise l’état spécial qui existe lorsque l’on se réveille et que l’on se trouve alors entre le sommeil et l’éveil. À ce moment-là, nous sommes connectés avec notre inconscient et nous pouvons « donner le ton, la directive de notre journée ». Nous pouvons la formuler en pensée, sans donner de détails, juste la direction avec amour et conviction.

Convaincu comme lorsque nous commandons un café dans un bar et que nous savons qu’il va nous être servi, et ensuite ne plus y penser.

Dans la formulation il ne faut pas utiliser le futur toujours le présent.

Exemple:  » C’est une journée où je me sens en pleine forme et dynamique. »

Ne pas utiliser, non plus, la négation, exemple:  » je ne suis plus malade », mais plutôt « je suis en pleine forme ».

Exemple : Un jour, Christian me dit qu’il me trouvait vraiment rayonnante, j’ai souri et je lui ai fait part que c’est ce que j’avais programmé, formulé le matin : » Aujourd’hui je suis rayonnante ».

Cette technique ne résout pas tout, mais reste simple, efficace et accessible à tout le monde.

Alors, pourquoi ne pas l’essayer !

Pour nous aider, à le mettre en place nous pouvons avant de nous endormir, nous voir en train de le faire à notre réveil.

J’aime bien aussi remercier le soir avant de m’endormir Dieu ou l’énergie Divine…. de m’avoir apporté ce dont j’avais besoin, demandé et reçu.

Il y a un autre moyen parmi d’autres pour atteindre nos objectifs, c’est la respiration. Vous pouvez le trouver en consultant la lettre mensuelle n°2.

Notre pouvoir créateur se manifeste en permanence, alors utilisons le positivement pour améliorer notre vie.

Ecrit par Lyvia

Chaleureusement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

 

Bonjour

L’être humain a un grand pouvoir: C’est de créer sa vie à l’aide de son subconscient.

Le Subconscient est semblable à une unité centrale d’ordinateur, du moins pour les
principes de base, mais il est beaucoup plus merveilleux et plus complexe que n’importe
quel cerveau électronique jamais conçu par l’homme.

Comme tout ordinateur, notre mécanisme créatif travaille sur l’information et les données que nous lui fournissons, nos pensées, nos croyances, nos interprétations des faits, nos attitudes…

Le subconscient enregistre tout ce qui lui arrive. Il ne différencie pas ce qui est bénéfique pour nous de ce qui ne l’est pas. Il donne des résultats en fonction de ce qu’il lui a été transmis.
Or, l’être humain est environ 90% inconscient et 10% conscient de ce qu’il fait, dit, pense et ressent.
Le niveau de conscience doit donc être augmenté si l’on veut maitriser sa vie.

Comme souvent nos pensées sont négatives, cela entraîne des évènements désagréables.
En effet, ce que nous vivons au présent, c’est ce que nous avons pensé, programmé dans le passé.
Ce que nous pensons maintenant, programme le futur.

Le présent est le trait d’union entre le passé et le futur. Voilà pourquoi, si nous ne sommes pas satisfaits du moment présent, il est important d’agir dès aujourd’hui et de changer les données fournies à notre subconscient.

Les pensées et les images présentes dans votre esprit durant les quarante cinq dernières
minutes avant de vous endormir rejoueront continuellement dans votre subconscient
pendant la nuit. Donc endormez-vous sur des moments agréables de votre vécue.

Aussi les images avec lesquelles vous commencerez votre journée vous aideront à créer
une correspondance vibratoire pour l’avenir que vous désirez.

Dès que vous vous réveillez, alors que vous êtes entre le sommeil et l’éveil,
profitez en pour programmer votre journée avec quelques pensées en utilisant le présent, et des formules positives.

Exemples:

Ex : * Aujourd’hui est une journée remplie de bonheur, d’amour.
* Aujourd’hui est une journée remplie d’action bienfaisantes.

Exemples à éviter : « + Je ne suis pas malade » dites plutôt « je suis guéri(e) »
sinon le subconscient entend « malade ».
* « Je serai heureux (se) » dites plutôt « je suis heureux (se) » sinon le futur restera le futur.

Vous pouvez aussi visualiser les actions que vous souhaitez réaliser.
Exemples:
* Vous voir et vous sentir satisfait (e) après une réunion réussie ou n’importe
quel événement prévu pour cette journée.

Bonne programmation positive à tous !
Lettre de Lyvia (Sophrologue)

Succès et Spiritualité projette de faire un article de ce genre environ tous les mois.
Le prochain sujet : la respiration, un autre outil pour la programmation positive.

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.
Cordialement,

Christian et Lyvia de Succès et Spiritualité