Bonjour

« La vie est une rose qui s ‘épanouit chaque jour davantage et l’amour est le parfum qui s’en dégage » Lyvia Périé

1) L’amour véritable

L’amour c’est ce qui mène le monde, nous sommes sur terre pour apprendre à s’aimer.

Plus on s’aime d’un amour véritable, plus on peut aimer les autres.

L’amour ouvre l’énergie du coeur, de l’expression de sa propre créativité. Elle ouvre aussi l’énergie de l’abondance dans toutes sortes de domaines, amis, santé… et c’est une abondance stable.

Beaucoup de personnes croient s’aimer, mais ils ont une notion erronée de l’amour.

2) Peur de l’Orgueil et d’être égoïste

S’aimer cache souvent 2 peurs ; celle d’être orgueilleux et celle d’être égoïste.

Etre orgueilleux c’est se croire mieux que l’autre et le rabaisser.

Si tu t’aimes dans ce que tu fais dans ce que tu es, et que tu ne rabaisses pas les autres, il n’y a pas d’orgueil.

Etre égoïste c’est diriger la vie des autres, choisir pour les autres, aux détriments des autres ou exiger quelque chose de l’autre sans le consulter pour vérifier si cela lui convient.

S’aimer, c’est être capable de s’aimer même si on ne fait pas tout à notre goût, de se pardonner, d’accepter nos limites.

3) Accepter

Certains croient que s’ils acceptent un défaut, ils vont demeurer ainsi.

Accepter ne veut pas dire être d’accord sur certains points ou défauts et les garder, c’est juste les observer, ne pas perdre de vue sa préférence et de se donner le temps et le droit d’en être où nous en sommes. Changer prends du temps !

En fait nous ne pouvons pas changer quelque chose en nous tant que nous n’avons pas accepter d’être comme cela pour le moment.

Par exemple nous ne pouvons pas maigrir tant que l’on a pas accepter les kilos que l’on a en trop. Oui c’est dur !!!

4) Augmenter l’amour de soi

Une méthode simple mais très efficace pour augmenter l’amour de soi, est de commencer par faire une liste de ses qualités. La revoir de temps en temps et rajouter les qualités que l’on se découvre.

Une autre technique est de se regarder dans la glace et de se dire « Je t’aime » (pas évident au début).

Nous vous joignons un tableau fait par « Ecoute ton corps » fondé par Lise Bourbeau, qui montre bien la différence entre aimer véritablement et aimer avec peur.

Amour de soi

Nous vous souhaitons beaucoup d’amour pour vous mêmes, ce qui vous aidera fortement à en donner aux autres.

Merci beaucoup à ceux qui nous ont transmis leurs commentaires et encouragements à propos de nos lettres mensuelles précédentes. C’est très apprécié. N’hésitez pas à le faire pour celle-ci.                                                                                                                

Cordialement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

Bonjour

Le Mal a dit

Je pense que nous sommes aujourd’hui à l’aube d’un changement important pour ce qui concerne la santé. Nous sommes de plus en plus nombreux à considérer une maladie comme un message et non comme une fatalité.

Il y a déjà eu de gros progrès dans ce sens au niveau du cancer. Il semble qu’il est maintenant admis par les médecins que beaucoup de cancers sont dus à des chocs psychologiques. Ceci n’était pas du tout le cas il y a une vingtaine d’années. Des médecins ont été persécutés pour avoir déclaré cela, par exemple un docteur Allemand

Ce médecin découvre en 1979 que son cancer testiculaire a suivi le choc de l’assassinat inattendu de son fils alors âgé de dix-neuf ans.

J’ai moi-même un collègue de travail qui a vécu une maladie similaire après la mort de son fils.

Pour le Docteur Hamer toute maladie du cancer débute par un choc conflictuel extrêmement brutal, dramatique et vécu dans l’isolement, qui provoque au cerveau un foyer et le démarrage du cancer dans l’organe.

Un exemple de cancer.

Une femme qui, d’une manière imprévue, surprend son époux en flagrant délit d’adultère, ne va pas forcément vivre un choc ayant un impact sur le système de reproduction et développer un cancer du col utérin.

Elle peut vivre ce drame comme un profond sentiment de dévalorisation et développer un cancer des os du bassin, ou vivre cela comme une trahison et développer un cancer du sein droit, une blessure plus profonde, plus intériorisée, se traduira par un cancer de la plèvre droite.

Si elle est ménopausée et qu’elle vit ce drame comme un conflit de territoire, elle pourra développer un cancer du poumon. Mais si elle ressent cela plutôt comme une « cochonnerie » elle développera un cancer de la vessie. Si elle se sent souillée, se sera un cancer de la peau, etc…

Augmenter ses chances de guérir

Pour augmenter les chances de guérir d’un cancer (ou d’une autre maladie) il faut en comprendre l’origine, être conscient du combat intérieur qui nous mine, et la solution passe souvent par :

L’amour de soi et l’amour des autres

Le pardon de soi et le pardon aux autres

La détermination de l’origine d’une maladie s’appelle le décodage des malaises et maladies. nous avons maintenant beaucoup de livres à ce sujet ; Exemples: « Métamédecine – La guérison à votre portée » de Claudia Rainville, « Le grand dictionnaire des malaises et des maladies » Jacques Martel, Ton corps dit « Aime-toi » de Lise Bourbeau

Le stress

Comme vu ci-dessus et dans une lettre mensuelle précédente à l’origine de beaucoup de maladies il y a un point commun ; c’est le stress. En effet le stress réduit de beaucoup nos performances, notre capacité de réaction. Lorsque nous vivions à des époques primitives le stress mettait carrément notre vie en danger, lorsque par exemple on était attaqué par une bête.

Il semble bien que c’est pour cette raison que la maladie physique apparaît pour ramener l’attention sur le corps et en quelque sorte « dégager », libérer notre mental.

Ceci est possible parce que notre cerveau ne peut s’occuper que d’une seule chose à la fois ou notre mental ou notre corps.

Pour réduire votre niveau de stress nous vous proposons gratuitement une relaxation guidée.

Nous avons aussi une méthode payante « Comment se débarasser du stress et de l’anxiété« .

Conclusion

La maladie pourrait donc être un message pour nous aider à guérir et à évoluer.  Donc en cas de problème il faudrait donc toujours commencer à chercher ce que « Le Mal a dit ».

Nous vous recommandons de prendre l’habitude de faire ce décodage des maladies. Vous pouvez utiliser l’ouvrage de référence de votre choix pour chacune de vos maladies même bénignes (en continuant bien sûr de suivre les prescriptions de votre médecin).

Vous verrez par exemple si vous avez un mal de gorge que vous avez peut-être dit des paroles que vous regrettez, ou que vous auriez voulu dire etc…

En utilisant le décodage pour les petites maladies vous pourrez plus facilement éviter les grosses. C’est ce principe qui a été appliqué dans l’aviation pour en faire le moyen de transport le plus sûr (après l’ascenseur).

Une autre approche de la santé sur notre site Internet :

http://www.succesetspiritualite.com/sante,-nourriture.htm

Merci beaucoup à ceux qui nous ont transmis leurs commentaires et encouragements à propos de nos lettres mensuelles précédentes. C’est très apprécié. N’hésitez pas à le faire pour celle-ci.

 Ecrit par Christian

Cordialement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

Bonjour

1) Dieu existe-t-il oui ou non ?

Aujourd’hui nous allons poser la question Dieu, créateur de l’homme, existe-t-il oui ou non.
En effet il me semble que cette question est cruciale et peut influencer nos croyances et la direction que peut prendre notre vie.

2) Explication scientifique

Pour commencer nous allons nous intéresser à l’explication, soit disant, scientifique.
Celle-ci nous dit que nous sommes nés du hasard. Cette hypothèse prend quand même comme hypothèse de départ la cellule.
La cellule c’est déjà la vie à elle-même, mais laissons cela de côté et continuons avec l’analyse scientifique.
Cette analyse dit que cette cellule se serait développée en poisson d’abord et ensuite aurait évolué en animaux mammifères et puis l’homme.
L’homme étant l’étape ultime de l’évolution.

3) Explication scientifique non validée par l’observation

Mais cette hypothèse scientifique n’est pas validée par les observations. En effet si cela était vrai nous devrions retrouver dans la nature des traces des différentes espèces intermédiaires.
Hors jusqu’à présent pas une de ces milliers d’espèces intermédiaires n’ont été retrouvées !
Prenons le cas du Dauphin. Les scientifiques disent qu’il est le résultat de l’évolution de chiens qui aurait mutés progressivement parce que le niveau de l’eau autour d’eux aurait augmenté.
Au premier abord cela parait une hypothèse possible, mais là aussi il n a été retrouvé aucune trace de chien ayant déjà des modifications de Dauphin.
Nous ne retrouvons que la version actuelle du Dauphin.
Le Dauphin a un système d’écholocation (sonar) que n’a pas le chien. Il s’agit là d’un nouveau système qui a été créé complètement. De plus entre le chien et le Dauphin que de différences !
On ne peut donc pas parler d’évolution progressive. Je pense aussi qu’un système aussi complexe que le sonar ne se fait pas tout seul, par hasard.

Idem pour un cerveau ; voir la photo de neurones que je vous ai joint. Comment peut-on penser que cela c’est fait par hasard ?

Si l’on revient sur le fait que l’on ne retrouve aucune étape intermédiaire entre les différentes espèces on peut à mon avis dire qu’il est scientifiquement démontré que l’hypothèse de la création des espèces selon une seule origine ne fonctionne pas du tout.

L’observation de la vie montre qu’il y a une intelligence supérieure, à laquelle on donne le nom que l’on veut, bien que certains préfèrent l’appeler le Sans nom, ou l’Innommable.

Pour moi c’est cette intelligence, que j’appelle Dieu, qui a créé la vie.

4) Alors pourquoi le succès d’une telle croyance (tout c’est fait par hasard) ?

Il faut regarder d’où l’on vient. Il n’y a pas si longtemps que cela que l’on croyait que la terre était plate et était le centre de l’univers.
On ouvre les yeux progressivement.

Certains pourrait expliquer cela par le fait que la connaissance est un pouvoir et donc ceux qui nous dirigent, limitent nos connaissances, mais je pense qu’il y a une autre explication.
Pour moi le créateur de l’homme et de l’Univers a décidé de tout expérimenter à travers nous.
Nous ne pourrions expérimenter la peur de mourir si l’on sait que l’on ne meurt jamais.
Nous ne pourrions expérimenter les guerres de religion si l’on savait que nous sommes tous un et ce que l’on fait aux autres c’est à nous que nous le faisons, etc…
Donc certaines croyances sont nécessaires pour faire les expérimentations correspondants à la période (cycle) vécue.

5) Changement de croyance

Aujourd’hui nous changeons de cycle et passons de l’Ère du Poisson à l’Ère du Verseau.

Il est nécessaire de changer nos croyances pour vivre les expériences correspondants à cette nouvelle Ère.

C’est pour cela que des vérités fondamentales, correspondants à la nouvelle Ère, sont en train d’être révélées.

Celui qui va s’accrocher aux croyances de l’Ère du Poissons va très mal vivre l’Ère du Verseau, le changement de croyance est quasiment impératif.
Pour celui qui change ses croyances une nouvelle vie commence…

Voilà je vous laisse méditer là dessus et comme d’habitude vos commentaires sont les bienvenus.

Vous trouverez une version différente et plus complète (mon opinion sur le « jeu » de la vie) du même sujet sur notre site Internet :

http://www.succesetspiritualite.com/dieu-existe-t-il-oui-ou-non.html

Merci beaucoup à ceux qui nous ont transmis leurs commentaires et encouragements à propos de nos lettres mensuelles précédentes. C’est très apprécié. N’hésitez pas à le faire pour celle-ci.

Ecrit par Christian

Cordialement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

Bonjour

1) Qu’est-ce que le Stress

Le stress est la réaction du corps et de l’esprit à toute pression qui ébranle leur équilibre normal. Il se produit lorsque notre perception des événements ne répond pas à nos attentes et que nous ne gérons pas notre réaction à la déception.

Nous savons aujourd’hui que le stress implique plus de mille quatre cents réactions physiques et chimiques connues et plus de trente hormones et neurotransmetteurs. Lorsque nous éprouvons du stress, notre corps réagit rapidement en libérant dans le système sanguin l’hormone appelée adrénaline et d’autres hormones, dont la noradrénaline et le cortisol.

2) Conséquences du Stress

La sécrétion perpétuelle de noradrénaline et de cortisol. brûle le corps comme de l’acide. C’est l’accumulation quotidienne qui fait le plus de tort; les petits stress sont beaucoup plus nocifs que les fortes secousses.

Lorsque le stress devient chronique, notre corps n’a pas le temps de se rattraper chaque jour. Même si nous faisons une pause de quelques heures pour nous accorder un répit.

Autre point, il est sans importance que votre colère soit justifiée ou non. Quelles que soient les raisons de vos sentiments, les conséquences physiques sont les mêmes. Notre corps ne porte aucun jugement moral sur nos sentiments; il ne fait que réagir en conséquence.

Nos réactions de stress justifiées nous sont si familières que nous les traversons sans avoir conscience de leurs effets nocifs.

Nous nous habituons au stress parce que nous n’avons pas conscience de la gravité de ses conséquences et parce qu’il fait désormais partie de la routine, à tel point qu’il nous semble normal.

Autre information, des expériences ont été faites sur la variation de la fréquence cardiaque, celle-ci jouant sur la régularisation et l’équilibre de notre corps. Elles ont montrés que lorsque la personne nourrit des pensées et des émotions positives, les ondes cérébrales se synchronisent naturellement sur les variations du rythme cardiaque donnant lieu à un état de cohérence, à tout l’équilibre du corps. Lorsque la personne vit des émotions et des pensées séparatrices, les ondes cérébrales n’ont plus aucun rapport avec le rythme cardiaque donnant lieu à un état d’incohérence, au chaos.

3) Quelques solutions :

Il est important de faire ce que l’on aime et d’aimer ce que l’on fait.

Par exemple ne vaut-il pas mieux changer de travail s’il est trop stressant même quitte à avoir de moins bonnes conditions financières ?

a) La relaxation

Pour lutter contre le stress il y a bien sûr les relaxations.

Pour vous relaxer facilement en 10 minutes nous vous offrons une séance de relaxation guidée gratuite.

Veuillez télécharger le fichier mp3 à l’adresse suivante :

http://url-ok.com/a3b772

b) Utilisez la respiration lourde

Vous pouvez détendre votre corps en utilisant la respiration lourde. Inspirez en comptant jusqu’à 7 puis expirez en comptant jusqu’à 11. Répétez cette respiration 7-11 jusqu’à ce que votre rythme cardiaque ralentisse, vos mains moites soient sèches et que les choses commencent à redevenir normales.

c) Mangez, buvez, dormez et soyez joyeux !

d) Sortez pour profiter de Mère Nature

e) Autorisez-vous à redevenir un « enfant »

f) Ne vous fixez pas des objectifs irréalistes

g) Apprenez à dire « non » de temps en temps

h) Consacrez du temps pour vous, soyez votre priorité N° 1

i) Criez ! Chantez !

N’oubliez pas seul dans votre voiture personne ne vous entends alors n’hésitez pas à vous défouler en criant ou en chantant !

Pour aller plus loin nous vous proposons aussi une méthode à 27 €

« Comment vous débarasser du Stress et de l’Anxiété » de Hans Simpson

http://www.succesetspiritualite.com/vaincre-le-stress.htm

Merci beaucoup à ceux qui nous ont transmis leurs commentaires et encouragements à propos de nos lettres mensuelles précédentes. C’est très apprécié. N’hésitez pas à le faire pour celle-ci.

Cordialement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

Bonjour

1) Le miroir

L’approche du miroir est le moyen le plus rapide et le plus extraordinaire que nous ayons découvert avec Lise Bourbeau pour devenir conscient de qui nous sommes et ainsi évoluer, s’améliorer.

Avant de pouvoir transformer quoi que ce soit chez nous, nous devons en devenir conscient et constater que cela nous appartient.
Dès que nous acceptons l’idée que tout ce que nous vivons à l’extérieur de nous est le reflet de ce qui se passe à l’intérieur de nous et que ce que nous voyons chez l’autre est un reflet de nous-même, notre vision de la vie change complètement.
Quand nous nous regardons dans un miroir, celui-ci reflète chacune des parties de notre corps, même celles que nous n’aimons pas voir ou que nous n’acceptons pas.

2) Le miroir et nos parties de nous que nous rejetons

Plus nous rejetons une partie de nous, que ce soit au niveau physique ou au niveau d’une attitude intérieure, plus cette partie exige notre attention en prenant de l’ampleur et de l’importance. Elle cherche a être reconnue, elle veut une place. Lorsqu’elle est acceptée, elle cesse de vouloir prendre toute la place.
Lorsque nous observons quelqu’un d’autre et que son comportement nous dérange, notre réaction confirme que lorsque nous agissons ainsi, notre comportement nous dérange, donc nous ne l’acceptons pas.

3) Exemple

Je parlais avec une amie du principe du miroir. Elle ne supportait pas qu’une certaine personne lui mente et me répondit:
 » ce n’est pas vrai je ne mens pas « . Alors je lui ai demandé : « Est-ce que tu ne te mens pas à toi-même ou dis-tu vraiment toujours ce que tu penses ? As-tu peur d’être impoli ou de blesser quelqu’un en disant la vérité. Elle me répondit: « ce n’est pas pareil « .
Nous trouvons tous mille excuses pour justifier notre comportement pour ne pas reconnaître que nous agissons de façon identique au comportement que nous critiquons chez l’autre.

4) Analyser la motivation

Pour arriver à nous accepter ainsi et nous donner le droit d’avoir certains comportements, nous devons analyser la motivation. Il faut se poser la question « est-ce qu’il serait possible que moi aussi j’adopte parfois ce comportement et quand ?
Revenons à l’exemple du mensonge. Quand la personne ment quand elle déforme ou exagère un peu la vérité, elle le fait généralement dans une bonne intention.
C’est souvent pour ne pas déplaire ou par peur d’être pris en défaut, d’être disputé, etc.
Derrière un mensonge se cache une peur. Aussi il est beaucoup plus facile de reconnaître que lorsque les autres mentent c’est aussi parce qu’ils ont peur, et de voir qu’au fond on n’est pas une mauvaise personne pour autant parce que l’on agit de la sorte. C’est suite à cette acceptation que la transformation peut se faire.

5) Conclusions

L’univers nous aide sans cesse, par toutes sortes de moyens, pour nous amener à vivre l’harmonie, l’abondance, l’amour le bonheur, la paix et la santé.

Le miroir est l’outil idéal pour accélérer notre évolution et nous rendre plus beau à tout point de vue. Utilisez le et utilisez le encore…

Ecrit par Lyvia selon l’enseignement de Lise Bourbeau

Une autre approche du miroir sur notre site :

http://www.succesetspiritualite.com/le-miroir.html

Le mois prochain nous parlerons du Stress.

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.
Cordialement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

Bonjour

Bonne et heureuse année 2011.

J’ai le plaisir de vous souhaiter une bonne et heureuse année 2011.
Vous trouverez ci-joint notre carte de voeux. Cliquez sur le ciel S.V.P. pour animer la carte :

Terminé

Lyvia m’a rejoint

J’ai aussi le plaisir de vous annoncer que mon épouse Lyvia m’a rejoint pour participer au site « Succès et Spiritualité ». Je vais donc passer du ‘je » au  » nous » pour nos communications.

Lyvia vous souhaite une excellente année 2011.

Comme premier cadeau pour bien démarrer l’année, nous vous offrons un livre que nous aimons beaucoup de Claude Bérald « Les 5 clefs d’une vie épanouie ».

Description :    « Les 5 clefs d’une vie épanouie »

Pour l’avoir gratuitement:       Terminé
Le deuxième cadeau est de vous proposer à prix très réduit et jusqu’à fin février 19 € au lieu de 47 €, un programme que nous trouvons très efficace surtout si l’on veut vraiment changer et améliorer sa vie, il s’agit de :

« Les secrets de l’Attraction » de Christian Godefroy.

Pour attirer ce que vous désirez ardemment: voiture, maison, réussite, amour, etc., il y a 12 secrets. Ces 12 secrets permettent de transformer votre cerveau en un aimant qui attire à vous tout ce que vous commandez mentalement…

Pour la description du programme qui comprend le livre numérique et les fichiers mp3 (on peut l’écouter partout):

Terminé

Pour l’acheter au prix de 19 € au lieu de 47 € veuillez revenir sur
ce courriel et cliquez sur le lien ci-après:

Terminé

Ces 2 offres sont valables pour tous vos amis (et les amis de vos amis) et connaissances; faites circuler S.V.P. vous ferez ainsi vous aussi un cadeau à vos amis !

Pour 2011 nous vous souhaitons également une bonne santé.

Pour cela nous vous avons déjà donné un outil très efficace, les 5 tibétains.

5 Tibétains

Nous espérons que vous avez essayé ces exercices qui ne durent que 5 minutes et que vous avez apprécié les résultats.

Cordialement,

Christian et Lyvia de Succès et Spiritualité

 

Voulez-vous rester jeune et en bonne santé avec les 5 Tibétains ?

Bonjour

Ce mois ci nous vous proposons des exercices simples mais très efficaces pour être en pleine forme et même rajeunir en y consacrant uniquement 5 minutes par jour. Nous avons testé l’efficacité sur nous.

1) Introduction:

Il est possible de freiner le processus de vieillissement et de commencer à rajeunir.

Le vieillissement n’est pas naturel, avancer en âge mais devenir un être limité dans ses mouvements et souffrant de 1000 maux n’est absolument pas une obligation imposée par la nature.
Il s’agit simplement du résultat de mode de vie artificiel et déséquilibré.
Pour ceux qui désirent se délivrer de la souffrance, de la maladie de la vieillesse est ainsi vivre jeune en bonne santé à tout âge, les 5 exercices tibétains représentent une véritable baguette magique.

Tout nouvel exercice doit être abordé avec prudence. Veuillez consulter un médecin avant d’essayer de pratiquer les exercices présentés. Les précautions sont indiquées pour chaque exercice. La liste de précautions n’est toutefois pas exhaustive et elle ne peut pas remplacer l’avis de votre propre médecin traitant.

2) Comment pratiquer

En plus d’une courte description des exercices nous avons fait une vidéo pour plus de clarté.

Lien sur You tube:

http://www.youtube.com/watch?v=Jf9JBOVuVYA

D’autres vidéos sont disponibles sur Internet avec des personnes plus entrainées, exemple :

http://nataraja.over-blog.com/article-36435630.html

Au début, les deux premières semaines pratiquez chaque exercice seulement trois fois. Cela est important pour vous familiariser avec une nouvelle conscience de votre corps.

Vous pourrez augmenter ensuite progressivement, selon vos possibilités. En cas de grossesse ou de problèmes de dos, soyez très attentif à votre corps et ne forcez jamais.

Avec les exercices tibétains, cinq minutes par jour suffisent donc pour donner, au bout de trois à quatre semaines, des résultats incontestables et cela crée une motivation puissante pour continuer.

Concernant la respiration, plutôt que d’appliquer une technique apprise intellectuellement, nous vous suggérons d’être à l’écoute de votre corps : celui-ci va automatiquement choisir la respiration la plus appropriée à chaque exercice.

3) Bénéfices obtenus et contre indications

Il serait fastidieux d’énumérer tous les résultats positifs obtenus : ils vont de l’amélioration de maladies chroniques dégénératives à la disparition de toutes sortes de symptômes banals comme l’insomnie, l’allergie, la fatigue, les troubles digestifs, les troubles sexuels, le manque de mémoire, la dépression, la frilosité, l’eczéma et les problèmes de peau, etc.

En fait, le plus convaincant n’est pas de lire les extraordinaires aventures d’autres personnes avec ces exercices, mais bien de devenir soi-même cette personne à laquelle il arrive des choses extraordinaires !

4) Exercices

Premier exercice :

Debout, bras écartés, paumes vers le bas, tournez sur vous-même dans le sens des aiguilles d’une montre.

Appelé par beaucoup l’exercice du « derviche tourneur », ce mouvement montre avec précision le niveau d’intoxication : lorsqu’on est très intoxiqué, le vertige survient après quelques tours seulement. Au fur et à mesure de la pratique, on peut tourner davantage. On peut pratiquer cet exercice plusieurs fois dans la journée, dès que l’on sent un peu de fatigue ou une baisse d’énergie. Plusieurs personnes ont obtenus des résultats remarquables dans l’arrêt de toxicomanies diverses (cigarettes, café, médicaments, etc.) en pratiquant cet exercice quand l’envie de la substance qui était devenue une drogue se faisait sentir. En stimulant naturellement la circulation d’énergie dans le corps, il devenait facile de se passer d’une stimulation artificielle. Tous les enfants du monde, dans leurs jeux, pratiquent ce mouvement et stimulent ainsi leur énergie vitale.

Contre indications:

Le fait de tourner peut provoquer des nausées, la migraine et une perte d’équilibre. Au début de votre pratique, tournez lentement. Allez toujours dans le sens des aiguilles d’une montre.

Le fait de tourner peut être un facteur aggravant dans les maladies suivantes. Demandez un avis médical en cas de sclérose en plaques, de maladie de Parkinson ou d’affections apparentées, pour le syndrome de Ménière, le vertige, les attaques, les grossesses accompagnées de nausées ou si vous prenez des médicaments susceptibles de donner des vertiges. En cas d’hypertrophie cardiaque, de problème de valvule ou si vous avez subi une attaque cardiaque dans les trois derniers mois, n’essayez pas cet exercice sans l’autorisation formelle de votre médecin.

Deuxième exercice :

a) Allongez-vous à plat sur le dos, les bras le long du corps.

b) Ramener le menton vers la poitrine.

c) Lever les jambes à la verticale en gardant les genous droits.

Certaines personnes ayant des douleurs dorsales ont de la peine au début à lever les jambes et la tête en même temps. Il s’agit de ne pas forcer, mais de persévérer chaque jour. C’est la régularité qui permet, peu à peu, d’assouplir la colonne vertébrale et de lever les jambes. Cet exercice tonifie la musculature abdominale et facilite la disparition de l’obésité abdominale. Pratiquez sur un tapis moelleux ou une serviette de bain pliée en quatre afin de ne pas souffrir d’un contact trop dur avec le sol.

Contre indications:

Effectuez cet exercice très lentement et augmentez le nombre de répétitions d’une ou deux par semaine si vous avez des ulcères, des douleurs lombaires ou de la nuque, de l’hypertension régulée par des médicaments, une sangle abdominale faible, des tensions ou raideurs excessives des épaules ou des jambes, si vous êtes atteint de sclérose en plaques, de maladie de Parkinson ou d’une affection apparentée, de fibromyosite ou d’un syndrome de fatigue chronique. Les femmes doivent savoir que, pendant leurs règles, l’exercice peut accentuer les douleurs et interrompre ou arrêter de flux menstruel.

En cas de hernie hiatale, hernie, hyperthyroïdie, syndrome de Ménière, vertige, attaque, demandez à votre médecin si cet exercice ne présente aucun risque pour vous. Il peut être contre-indiqué pendant la grossesse, si vous avez subi une opération de l’abdomen dans les six derniers mois ou si vous souffrez d’hypertension ou d’hyperthyroïdie sans surveillance médicale, si vous êtes gravement atteint d’arthrite de la colonne vertébrale ou d’un problème de disques; dans tous ces cas, il vous faut l’autorisation de votre médecin. En cas d’hypertrophie cardiaque, de problème de valvule ou si vous avez subi une attaque cardiaque dans les trois derniers mois, n’essayez pas cet exercice sans l’autorisation formelle de votre médecin.

Troisième exercice :

a) Mettez-vous à genoux sur le sol, le corps droit. Poser les mains sur les cuisses.

b) Amener le menton vers la poitrine.

c) Etirer le dos en arrière en laissant doucement votre tête suivre le mouvement le plus loin possible.

Il est agréable de mettre sous les genoux un tapis ou une serviette pliée en quatre. Attention de ne pas allonger les pieds à plat sur le sol, mais bien de recourber les orteils vers l’avant. L’efficacité de l’exercice dépend en grande partie de cette position qui stimule la circulation d’énergie jusqu’au bout des pieds. En penchant vers l’avant et vers 1’arrière, on veillera à aller le plus loin possible sans douleur, en suivant le mouvement avec les yeux : les yeux regardent vers le bas lors de la flexion avant et regardent vers le haut et en arrière lors de la flexion arrière.
Cet exercice est particulièrement efficace pour stimuler le chakra de la gorge qui commande la glande thyroïde. Dans notre société moderne, de nombreux troubles de santé viennent du fait que la personne n’exprime pas ses besoins profonds. Ce qui n’est pas exprimé par des mots se transforme en maux. Le blocage de ce centre d’énergie entraîne une diminution de la fonction thyroïdienne dont l’effet immédiat est un sentiment de fatigue physique et de dépression psychique. Ce mouvement permet de retrouver à la fois la vitalité physique et la bonne humeur psychique.

Contre indications:

Si vous êtes sous médicaments pour l’hypertension, votre tête ne doit pas se trouver plus bas que votre coeur.

En cas de douleurs lombaires ou de la nuque, de sangle abdominale faible, de migraines à répétition, de sclérose en plaques, de maladie de Parkinson ou d’une affection apparentée, de fibromyosite ou d’un syndrome de fatigue chronique, vous devriez exécuter chaque répétition du mouvement très lentement et n’en ajouter qu’une ou deux par semaine. Si vous souffrez d’une hernie hiatale, d’une hernie, d’hypertension non contrôlée, du syndrome de Ménière, de vertiges, si vous avez eu une attaque, demandez à votre médecin si cet exercice ne comporte pas de risque pour vous. Les femmes enceintes et les personnes opérées de l’abdomen depuis moins de six mois devraient demander l’avis de leur médecin. En cas d’hypertrophie cardiaque, de problème de valvule ou si vous avez subi une attaque cardiaque dans les trois derniers mois, n’essayez pas cet exercice sans l’autorisation formelle de votre médecin.

Quatrième exercice :

a) Asseyez-vous par terre, jambes allongées, pieds écartés, mains sur le sol.

b) Amenez le menton vers la poitrine.

c) Laissez aller la tête en arrière le plus loin possible.

d) En maintenant la position des bras et sans déplacer ni vos mains ni vos pieds, pliez les genoux et monter le corps à l’horizontale. Tendez les muscles, puis relâchez.

En pratiquant cet exercice, il est important de contracter au maximum tous les muscles du corps, y compris ceux du visage et des yeux. Cette contraction isométrique (c’est-à-dire sans changement de la longueur du muscle) donne une stimulation intense à tout l’appareil neuromusculaire. La pratique de cet exercice peut être difficile au début chez des personnes souffrant de rhumatismes. En persévérant, on parvient à gagner du terrain.

Contre indications:

Effectuez cet exercice lentement et n’ajoutez qu’une ou deux répétitions par semaine si vous souffrez d’hypertension traitée par voie médicamenteuse, si vous avez des ulcères, des douleurs lombaires ou de la nuque, une sangle abdominale faible ou une raideur des épaules ou des jambes, si vous êtes atteint de sclérose en plaques, de fibromyosite, si vous ave/ un problème de tunnel carpien ou un syndrome de fatigue chronique. Durant les règles, cet exercice peut aggraver les douleurs ou arrêter le flux menstruel.

Si l’on a diagnostiqué chez vous l’une des affections suivantes, cet exercice doit être effectué avec l’autorisation de votre médecin : hernie, hernie hiatale, hyperthyroïdie, syndrome de Ménière, vertiges et attaques. Il peut être contre-indiqué en cas de grossesse, d’opération de l’abdomen remontant à moins de six mois, de hernies ou hernie hiatale graves, d’hypertension non surveillée, atteinte arthritique grave de la colonne vertébrale, de problèmes de disques. Demandez l’avis de votre médecin
avant d’essayer cet exercice. En cas d’hypertrophie cardiaque, de problème de valvule ou si vous avez subi une attaque cardiaque dans les trois derniers mois, n’essayez pas cet exercice sans l’autorisation formelle de votre médecin.

Cinquième exercice :

a) Prenez une opposition en arc, les bras droits, les mains fermement posées sur le sol et les orteils pliés vers l’intérieur. Lever la tête en arrière le plus loin possible.

b) Sans déplacer ni les mains et les pieds, pliez la taille pour amener votre corps dans la position d’un V à l’envers. Ramenez le menton vers la poitrine.

Ce mouvement, qui a des points communs avec la célèbre salutation au soleil pratiquée par les yogis depuis des millénaires, a un pouvoir de revitalisation exceptionnel.

Contre indications:

Effectuez cet exercice lentement et n’ajoutez qu’une ou deux répétitions par semaine si vous avez des ulcères, des douleurs lombaires ou de la nuque, une sangle abdominale faible ou une raideur ou une faiblesse des épaules ou des jambes, si vous êtes atteint de sclérose en plaques, de fibromyosite, si vous avez un problème de tunnel carpien ou un syndrome de fatigue chronique.

Demandez l’opinion avisée d’un médecin avant d’essayer cet exercice si vous souffrez d’hypertension, hernie hiatale, hernie, atteinte arthritique grave de la colonne vertébrale, problèmes de disques, hyperthyroïdie, syndrome de Ménière, vertiges, si vous avez eu une attaque. Il peut être contre-indiqué pendant la grossesse, après une opération de l’abdomen remontant à moins de six mois, si un traitement médical ne régule pas votre hypertension ou si vous avez une hernie grave. En cas d’hypertrophie cardiaque, de problème de valvule ou si vous avez subi une attaque cardiaque dans les trois derniers mois, n’essayez pas cet exercice sans l’autorisation formelle de votre médecin.

Nota : les indications ci-dessus sont extraites de l’excellent livre Les 5 tibétains, Secrets de jeunesse et de vitalité de Peter Kelder aux Editions Vivez Soleil (tirage épuisé).

Si vous appréciez autant que nous ces exercices, pourquoi pas les faire connaître à vos amis . Vous allez bientôt leur souhaiter une bonne santé, vous pouvez leur offrir un moyen efficace pour y arriver !

Vos commentaires sont toujours les bienvenus.

Le prochain sujet : Le miroir comme formidable outil d’évolution.

Cordialement,

Christian et Lyvia de Succès et Spiritualité

 

Bonjour

1) La respiration

Aujourd’hui nous allons voir comment utiliser la respiration pour atteindre nos objectifs par des programmations positives.

La respiration peut-être consciente ou inconsciente, elle peut être thoracique ou abdominale.
La respiration inconsciente correspond au « minima vital » qui permet de survivre.
C’est la respiration qui s’effectue sans intervention de notre part. Elle représente 1/10 ème de notre capacité respiratoire.
D’après les spécialistes, il semblerait que 80% des personnes ne savent pas respirer.
Très peu utilisent les muscles abdominaux pour inspirer et expirer. Seule la poitrine opère des mouvements timides.

Le nourrisson respire naturellement par le ventre .
L’adulte, quand à lui respire plus par la cage thoracique Il contrôle toutes les situations
tellement bien, toutes ses émotions qu’il oublie de respirer confortablement par le ventre préférant utiliser la sangle abdominale comme appui pour soulever la poitrine!
Les troubles émotionnels trouvent leur source dans le refus de l’individu à libérer
ses émotions.

2) Comment utiliser la respiration

En inspirant on bloque ses émotions, sa peur et son angoisse, en expirant on libère
le surplus émotionnel source de tensions psychiques et physiques.

L’inspir permet d’augmenter le potentiel énergétique par l’apport d’oxygène et lors
de l’expir nous sommes directement connecté avec l’inconscient.

La respiration maitrisée (consciente) exerce sur nous des modifications du comportement, elle donne à notre subconscient le carburant dont il a besoin pour intégrer les énergies.

Comme lors de l’expir nous sommes en contact avec notre cerveau inconscient,
on va en profiter pour répéter des autosuggestions positives pendant l’expiration.

3) Exemples :

* Plus j’expire, plus je me sens bien
* Tout va de mieux en mieux
* Tout devient de plus en plus facile
* Amour, joie, bonheur, énergie
* Plus j’expire plus je suis fort

Pour maigrir
* Plus j’expire plus je retrouve mon poids idéal de façon harmonieuse

Nota : Le « plus j’expire plus je… » n’est pas obligatoire mais renforce les affirmations.
Il est conseillé de répéter la même phrase 5 à 10 fois.

Rappel : Toujours utiliser des phrases positives. Attention ne pas utiliser « je ne
suis pas malade » mais « je suis guéri. »
Toujours utiliser le présent.

Une autre utilisation de la respiration est pour se détendre.
L’expir doit être plus long que l’inspir et plus il est long, plus vous vous détendez.
Pour vous détendre encore plus profondément, gardez l’air pendant trois secondes avant l’expiration, qui sera la plus lente possible.

Exemple : vous pouvez utiliser cette méthode pour vous détendre lorsque vous êtes
bloqué dans un embouteillage.

Nous vous souhaitons de bonnes programmations positives.

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.
Cordialement,

Christian et Lyvia de Succès et Spiritualité

 

 

Bonjour

L’être humain a un grand pouvoir: C’est de créer sa vie à l’aide de son subconscient.

Le Subconscient est semblable à une unité centrale d’ordinateur, du moins pour les
principes de base, mais il est beaucoup plus merveilleux et plus complexe que n’importe
quel cerveau électronique jamais conçu par l’homme.

Comme tout ordinateur, notre mécanisme créatif travaille sur l’information et les données que nous lui fournissons, nos pensées, nos croyances, nos interprétations des faits, nos attitudes…

Le subconscient enregistre tout ce qui lui arrive. Il ne différencie pas ce qui est bénéfique pour nous de ce qui ne l’est pas. Il donne des résultats en fonction de ce qu’il lui a été transmis.
Or, l’être humain est environ 90% inconscient et 10% conscient de ce qu’il fait, dit, pense et ressent.
Le niveau de conscience doit donc être augmenté si l’on veut maitriser sa vie.

Comme souvent nos pensées sont négatives, cela entraîne des évènements désagréables.
En effet, ce que nous vivons au présent, c’est ce que nous avons pensé, programmé dans le passé.
Ce que nous pensons maintenant, programme le futur.

Le présent est le trait d’union entre le passé et le futur. Voilà pourquoi, si nous ne sommes pas satisfaits du moment présent, il est important d’agir dès aujourd’hui et de changer les données fournies à notre subconscient.

Les pensées et les images présentes dans votre esprit durant les quarante cinq dernières
minutes avant de vous endormir rejoueront continuellement dans votre subconscient
pendant la nuit. Donc endormez-vous sur des moments agréables de votre vécue.

Aussi les images avec lesquelles vous commencerez votre journée vous aideront à créer
une correspondance vibratoire pour l’avenir que vous désirez.

Dès que vous vous réveillez, alors que vous êtes entre le sommeil et l’éveil,
profitez en pour programmer votre journée avec quelques pensées en utilisant le présent, et des formules positives.

Exemples:

Ex : * Aujourd’hui est une journée remplie de bonheur, d’amour.
* Aujourd’hui est une journée remplie d’action bienfaisantes.

Exemples à éviter : « + Je ne suis pas malade » dites plutôt « je suis guéri(e) »
sinon le subconscient entend « malade ».
* « Je serai heureux (se) » dites plutôt « je suis heureux (se) » sinon le futur restera le futur.

Vous pouvez aussi visualiser les actions que vous souhaitez réaliser.
Exemples:
* Vous voir et vous sentir satisfait (e) après une réunion réussie ou n’importe
quel événement prévu pour cette journée.

Bonne programmation positive à tous !
Lettre de Lyvia (Sophrologue)

Succès et Spiritualité projette de faire un article de ce genre environ tous les mois.
Le prochain sujet : la respiration, un autre outil pour la programmation positive.

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.
Cordialement,

Christian et Lyvia de Succès et Spiritualité