Articles

Essayons d’utiliser davantage notre coeur pour prendre des décisions.

Bonjour

Nous espérons que vous avez passé de bonnes vacances, pour ceux qui en ont pris.

Pour cette lettre j’aimerais aborder le sujet des prises de décisions.

Pour prendre des décisions nous utilisons souvent notre mental et peut-être pas assez notre coeur.

Nous allons voir quelles sont les différences entre les deux, mais aussi comment les prendre davantage avec le coeur.

1) Différence entre le mental et le coeur

a) Le mental

Il permet de prendre des décisions rapidement basées sur l’observation de faits quantifiables et en petit nombre. Il nous permet par exemple: de conduire une voiture, d’additionner des chiffres, etc.

C’est comme un ordinateur mais qui n‘est pas relié à Internet.

b) Le coeur

Le coeur a son propre réseau de neurones et donc sa propre intelligence. Il contient de plus l’atome germe, mémoire de toutes nos vies passées.

Il est relié à l’intuition qui permet de prendre en compte un nombre considérable de paramètres qui peuvent d’après moi inclurent des informations appartenant à d’autres personnes (basé sur le principe que nous sommes tous reliés, exemple télépathie).

C’est comme un ordinateur mais qui lui est connecté à Internet.

2) Lequel utiliser

L’avantage d’utiliser notre coeur apparait clairement ci-dessus, le coeur permet de prendre en compte beaucoup plus de paramètres.

C’est évident lorsque pour prendre une décision vous utilisez une méthode bien connue qui consiste à faire 2 colonnes à gauche les « avantages de cette décision » et à droite les « Inconvénients ». Ensuite vous regardez s’il y a plus d’avantages alors la décision est prise, ou plus d’inconvénients et vous vous abstenez.

Au maximum vous aurez peut-être une douzaine d’avantages et d’inconvénients et surtout ils comptent tous pour un alors qu’ils n’ont pas réellement la même importance.

L’intelligence du coeur va elle prendre tous les éléments en compte avec leur importance relative. Elle nous relie à notre être véritable, notre Soi.

3) Comment mieux utiliser le coeur

Alors, comment solliciter davantage le coeur. je pense que d’abord il faut faire taire un peu le mental par un silence, un recueillement, la méditation peut être utilisée par exemple.

Dans notre site il y a justement une méditation donnée par Jésus dans le livre « Par l’Esprit du Soleil » de Anne Givaudan et Daniel Meurois.

http://www.succesetspiritualite.com/meditation.html

Cette méditation est aussi sous forme de fichier mp3 sur le site.

La prière peut aussi être utilisée et on peut demander à être guidé par le Divin. J’ai remarqué que souvent le Divin ne donne pas une réponse brute, mais donne aussi les arguments principaux qui vont avec, ce qui fait que la décision n’est pas dictée par l’extérieur, mais reste notre décision.

Un exemple, pas pour une prise de décision, mais pour une réponse à une question (sujet similaire). J’avais une fois besoin de savoir si une rencontre sportive était truquée ou non et j’ai demandé au Divin de m’éclairer à ce sujet. Je n’ai pas reçu une réponse oui ou non c’est truqué, mais je pense avoir été guidé pour remarquer au cours du match des éléments, des indices qui me donnaient de manière évidente la réponse à ma question.

Nota: il n’est bien sûr pas question d’opposer le mental et le coeur, mais d’aller davantage vers le coeur pour des décisions difficiles ou compliquées.

Comme d’habitude, n’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires.

Ecrit par Christian

Chaleureusement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

Le symbole de la croix est pour nous très important, il permet d’aider à comprendre la création.

Bonjour

1) Symbole de la croix

Pour cette lettre j’aimerais vous faire part de ma vision sur le symbole de la croix. Pour moi la partie verticale de la croix symbolise le spirituel et la partie horizontale le matériel.

Le spirituel serait l’intuition, la confiance, la connexion avec Dieu, l’union avec le tout.

La partie matérielle représenterait notre hérédité, nos croyances, nos peurs, nos programmations, nos biens matériels, etc.

2) Viser le milieu de la croix

Dans notre vie nous faisons constamment des choix qui sont influencés par les deux parties de la croix.

Si nous sommes trop dans la branche horizontale donc trop dans le matériel, nous voulons toujours plus de biens par peur de manquer, nous jalousons les autres, nous sommes prisonniers des petits détails qui gâchent notre plaisir…

Si nous sommes trop dans la partie verticale, nous ne sommes pas assez impliqués dans le jeu de la vie, pris dans des méditations qui n’en finissent pas et incapables de nous assurer une stabilité matérielle. Un exemple serait un ermite qui vit isolé du monde.

Un autre exemple de cet excès pourrait être de prendre des décisions pour le bien-être des autres en oubliant ses propres besoins.

Je pense qu’un des buts de notre incarnation sur cette terre est de vivre au centre de la croix, c’est-à-dire que nos décisions prennent à la fois en compte le côté matériel de notre existence et le côté spirituel.

Attention je ne pense pas que des périodes où l’on est en excès sur une partie de la croix soient à fuir, elles peuvent être utiles et même être un passage obligé pour revenir un peu plus tard au centre de la croix.

3) L’arbre de la connaissance du bien et du mal

Je pense que pendant la période de temps située avant le moment où Ève a croqué la pomme de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, l’homme et la femme n’avaient pas le libre arbitre. La connexion avec Dieu était directe et permanente, donc lorsqu’un choix était à faire, la meilleure solution était évidente grâce à cette connexion directe. Dans ce cas, le jeu de la vie n’était pas très amusant, c’est comme si vous voulez vous amuser dans un labyrinthe avec quelqu’un qui vous souffle à chaque choix « prends à droite » ou « prends à gauche ». Il n’y a plus de jeu.

Symboliquement je pense qu’à ce moment-là le symbole de la croix n’était pas applicable, la partie spirituelle et matérielle ne faisant qu’un.

4) Le libre arbitre

En donnant le libre arbitre à l’Homme, le Créateur nous a permis de vivre pleinement et de découvrir par nous-mêmes ce qui est bien (on est dans le plaisir) et ce qui est mal (on est dans la souffrance) pour nous.

Par contre l’intuition, les rêves, permettent toujours de se faire conseiller par le Divin pour tous nos choix, mais cela demande un certain entraînement.

Ceci n’est qu’une proposition de réflexion et je serai très intéressé d’avoir votre opinion sur ce sujet.

Merci d’avance pour vos commentaires.

Ecrit par Christian

Chaleureusement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

Bonjour

Ce mois-ci je vous propose une réflexion sur la recherche de la vérité à travers les moyens qui sont à notre disposition aujourd’hui, et la nécessité de développer notre discernement.

1) Le vol MH 270

Il y a quelques jours sur W9 j’ai regardé l’émission sur la disparition d’un avion “MH270, que s’est- il vraiment passé?”
J’ai trouvé cette émission excellente. Elle a présenté toutes les possibilités pour expliquer la disparition de cet avion de manière très sérieuse, mais n’a conclu sur aucune raison particulière.
Je pense que c’est représentatif de ce qui nous est demandé aujourd’hui, c’est-à-dire de développer notre discernement.
Nous avons beaucoup d’informations à notre disposition et c’est à nous de faire le tri et de nous faire notre propre opinion sur les informations qui nous sont présentées.
Ainsi beaucoup d’évènements nous sont présentés comme étant la réalité et sont en fait faux et vice versa. C’est à nous de rechercher la vérité, nous avons pratiquement tout sous la main, surtout avec Internet, pour la trouver.

Sur un autre sujet controversé, une personne montre clairement à travers ses vidéos sur Internet tous les éléments troublants sur le sujet en question, mais elle ne conclut pas. C’est à nous de le faire.

2) Le channeling

Nous retrouvons cette demande du discernement dans le domaine spirituel avec le channeling.
Ce n’est pas parce que des personnes arrivent à se connecter à des entités invisibles que ces entités invisibles sont des Dieux, même si elles étaient capables de faire des miracles.
Là aussi je pense qu’il y a beaucoup d’erreurs et c’est à nous de développer notre discernement. Souvent c’est assez difficile de s’y retrouver, car il y a un mélange de vrai et de faux dans les messages transmis.
Et puis, il y a aussi cette notion de merveilleux, d’extraordinaire, et de fierté d’être celui qui sait ce que les autres ne savent pas, qui font que beaucoup ont envie que ce soit vrai et considère certains channels comme des messies.
Là aussi c’est à nous de discerner le vrai du faux, mais j’ai remarqué que dans ce domaine il est parfois nécessaire pour certaines personnes de suivre des êtres de ‘faible niveau spirituel’ pendant un certain temps, cela fait partie de leur cheminement, pour ensuite changer et suivre les enseignements d’une personne d’un niveau supérieur.

3) Outils et connaissances pour rechercher la vérité

Alors quels sont les outils qui pourraient nous aider à y voir plus clair et pourquoi y voir plus clair? Pourquoi chercher la vérité ?
Je pense que pour parvenir à notre réalisation, la recherche de la vérité sur nous même est indispensable. Comment évoluer si l’on ne se connaît pas, si l’on se ment.
La recherche de la vérité est donc premièrement intérieure et sachant que l’intérieur et l’extérieur sont intimement liés, pour moi les deux recherches marchent ensemble.

Comme outil, je mettrai en premier le travail au quotidien sur la remise à sa place de l’ego. Pour moi l’ego, et même pourquoi pas un peu d’orgueil, ne sont pas nocifs en soi (il y a quand même beaucoup de belles choses qui ont été réalisées grâce à l’orgueil de quelques-uns), il faut juste savoir utiliser la bonne proportion qui va nous pousser à faire toujours un peu mieux, mais sans nous faire perdre notre lucidité, notre fraternité.
Ensuite je pense qu’il faut passer un peu de temps à chercher la vérité, aujourd’hui cela reste quand même rapide avec Internet.

Un gros obstacle pour beaucoup est la capacité à vivre dans une certaine connaissance de la réalité si elle est trop dérangeante. Cela n’est parfois tout simplement pas possible, d’où un rejet de la vérité même si les évidences sont là. Ainsi il y en a qui font comme les autruches (ils refusent de voir les choses en face).
Pour vivre paisiblement avec la connaissance de certaines vérités dérangeantes, il faut à mon avis d’autres connaissances qui permettent de voir les choses de plus haut, voir toujours plus grand, plus large.

4) Connaissances qui permettent de voir les choses de plus haut

Pour moi parmi ces connaissances là, il y a :

1. Le monde est juste et si nous le trouvons injuste c’est que nous ne savons pas comment il fonctionne. Donc, avant de dire ou penser que quelque chose est injuste prenons de la hauteur et essayons plutôt de comprendre pourquoi c’est arrivé et quelle est la leçon à tirer de cette expérience. J’ai rencontré des personnes qui avaient beaucoup souffert, mais qui ne regrettaient rien, car elles avaient vu les changements positifs apportés par les épreuves. C’est pareil au niveau du monde, certains passages peuvent être difficiles, mais c’est pour aller vers quelque chose de mieux.

2. Je pense qu’au plus haut niveau de conscience de notre être, nous sommes d’accord avec ce qui nous arrive.

3. Le monde suit des règles de fonctionnement bien précises et leurs connaissances permettent de mieux le comprendre, quelques exemples:
. la connaissance de la réincarnation et du principe du Karma
. le principe du miroir
. l’astrologie qui permet d’expliquer pourquoi certaines vérités ne peuvent pas (ne doivent pas) être révélées à certains moments, mais à d’autres oui.

4. Nous expérimentons le libre arbitre, et il est à 100%. Il est donc logique que notre Créateur à tous n’intervienne pas directement (surtout sans notre demande) pour soulager nos peines, surtout si cela risque d’empêcher certaines leçons d’être apprises.

5. Par contre demander l’aide du Créateur, nous permet de comprendre bien plus facilement et de mieux passer les épreuves.

Je vous souhaite beaucoup de succès dans votre propre recherche de la vérité, si cela vous intéresse, et n’hésitez pas à partager avec nous votre opinion à ce sujet.

Ecrit par Christian

Chaleureusement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

Bonjour

Bientôt 2012

Nous y voilà ! Depuis le temps que l’on parle de 2012 nous y sommes presque.

Nous rappelons que 2012 est une année particulière car les Mayas ont arrêté leur calendrier à cette date, en fait au 21 décembre 2012.

D’autre part lors du forum « Terre du Ciel » (voir lettre mensuelle d’Octobre) , Sraddhalu Ranade ( membre du G 20 Spirituel ) nous a fait part de son observation de l’évolution récente de l’humanité. Il nous a dit : » On peut constater que ces 50 dernières années l’humanité a évoluée comme dans les 500 dernières, et les 5 dernières années comme les 50 dernières. Il y a donc une accélération incroyable de l’évolution. »

Bien sûr cela s’explique par le passage d’une ère à une autre (du Poisson au Verseau).

Si cette accélération continue on voit bien qu’il n’est pas idiot de situer le pic aux alentours de décembre 2012.

Bien sûr cette date ne signifie en aucun cas la fin du monde mais peut-être bien la fin d’un monde. Le monde de l’ère du Verseau sera bien différent de celui de l’ère du Poisson.

La période de transition étant une période délicate nous vous donnons ci-après quelques outils et conseils qui d’après nous devraient vous aider pour réussir « la traversée ».

1) Accepter la situation

Quel que soit le problème auquel vous êtes confronté il faut commencer par l’accepter.

Accepter ne veut pas dire être d’accord avec la situation actuelle, elle n’est pas notre préférence, mais concevoir qu’elle est là pour nous aider à changer notre comportement ,et nous aider à grandir.

Il faut aussi savoir que le monde est juste et tout, je dis bien tout, ce qui nous arrive n’arrive pas par hasard, surtout pas les épreuves.

Notre but dans chaque vie est de grandir un peu plus, le but final étant d’arriver à un niveau d’évolution ( comparable à Jésus ou autre grand « maîtres »), à un taux vibratoire d’amour inconditionnel, de paix et d’harmonie.

2012 et au delà va nous permettre à coup sûr de grandir dans cette vie. Nous allons tous grandir parce que nous allons être obligé de changer quelque chose de négatif en nous.

Quelqu’un a dit « Le 21ième siècle sera spirituel ou ne sera pas » nous rajouterions : « Pour vivre au 21ème siècle il faudra être spirituel ou l’on va souffrir » (spirituel ne veut pas dire religieux).

2) Visualiser ce que l’on veut

N’hésitez pas à demander l’aide de Dieu* (ou la puissance divine ou ce qui vous convient le mieux pour définir notre créateur) pour résoudre vos problèmes. Vous pouvez utiliser la prière et/ou faire des visualisations.

Mettez de la joie dans vos visualisations. Pour vous aider à ce sujet voir cette page du site :

http://www.succesetspiritualite.com/visualisation.html

3) Ecouter Dieu*, développer son intuition

Un autre aspect à prendre en compte Dieu* essaye souvent de nous aider en passant par nos proches mais souvent nous ne les écoutons pas. Il faut prendre en compte les conseils de nos proches. Nous ne voulons pas dire qu’il faut suivre tous les conseils que l’on nous donne, mais il faut tous les prendre en compte, les écouter et voir s’ils résonnent bien en nous.

C’est notre intuition qui doit nous dire s’ils sont bons ou non.

Le dernier conseil, et je pense le plus important, est donc de développer votre intuition. C’est un chapitre important du programme « Les Secrets de l’attraction » de Christian Godefroy.

Pour vous aider à acquérir ce programme nous vous le proposons à un prix réduit de 19 € au lieu de 47 €.

Pour la description du programme qui comprend le livre numérique et les fichiers mp3 (on peut l’écouter partout):

Secrets de l’Attraction

Pour l’acheter au prix de 19 € au lieu de 47 € veuillez revenir sur ce courriel et cliquez sur le lien ci-après:

Terminé

Cette offre est valable pour tous vos amis (et les amis de vos amis) et connaissances; faites circuler S.V.P. vous ferez ainsi vous aussi un cadeau à vos amis !

Nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année et une année 2012 réussi sur le plan de l’évolution spirituelle.

Pour 2012 nous vous souhaitons également une bonne santé. Pour cela nous vous avons déjà donné un outil très efficace, les 5 tibétains qui permettent même de rester jeunes voire de rajeunir.

http://www.succesetspiritualite.com/Les- 5-tibetains.html

Nous espérons que vous avez essayé ces exercices qui ne durent que 5 minutes et que, comme nous, vous avez apprécié les résultats.

 

* Nous vous informons que le mot « Dieu », ici, représente notre créateur. Il n’a pas de connotation religieuse particulière et peut-être remplacé par; puissance Divine, cosmos, forme d’inconscient collectif, le « sans nom »…

Cordialement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

Bonjour

Aujourd’hui nous allons parler du côté masculin et féminin qui existe dans chaque homme ou femme.

Dans chaque être humain, homme ou femme, existent des hormones féminines et des hormones masculines.

Les hormones féminines disposent à la passivité, la stabilité, la réceptivité, la sédentarité, la gestation…

Les hormones masculines prédisposent à l’activité, le raisonnement, la logique, le nomadisme, l’extériorisation, le paraître…

Dans notre société nous avons tendance à considérer les hommes d’un côté et les femmes de l’autre comme si c’était deux êtres totalement différents, alors que chacun des sexes possède les caractéristiques de l’autre.

Les deux pôles féminins et masculins donnent la vie intérieure. La vie intérieure est une énorme puissance une force intérieure extraordinaire.

Pour bien comprendre cette distinction prenons un à un les deux pôles.

Pôle féminin :

Il est caractérisé par la passivité, l’état de repos, d’attente, de tension progressive et d’harmonie où l’on accumule des énergies en vue d’un mouvement, d’une mise en action de cette énergie.

La féminité est une puissance intérieure connectée, branchée sur le réel, à l’écoute des choses et des êtres. Elle est calme.

La féminité c’est la base, le fondement de la masculinité.

Le pôle féminin est puissance, il accumule l’énergie potentielle et prépare à l’action extérieure.

La féminité est intuitive car elle ressent les choses. Elle ressent la vie telle qu’elle est, de façon immédiate, pratique, sans poser de descriptif, ni de mots.

On peut décomposer le comportement féminin en trois temps :

– être en état d’attente, de repos, d’immobilité

– prendre son temps, d’observer, réfléchir, être à l’écoute de ses sensations, de ses sentiments, de ses intuitions

– accumuler ces sensations, sentiments, intuition et informations qui entrent grâce à cette réceptivité

Pôle masculin :

Il est caractérisé par le mouvement, l’action, par la décharge de l’énergie accumulée, par l’extériorisation.

Le comportement masculin consiste à libérer l’énergie accumulée ce qui implique d’être en état de mouvement, d’action. Le pôle masculin prend les décisions, met en place des idées, concrétise ses projets.

La masculinité trie ses sensations et comme elle est logique, elle met en place le raisonnement.

Elle pose des théories, échafaude des plans qui vont la sécuriser et lui éviter de tomber dans le chaos.

Exemples d’utilisation des deux pôles

Un peintre médite sur son oeuvre, il est immobile, il est branché sur son pôle féminin.

Puis il peint, il est branché à ce moment-là sur son pôle masculin.

Une femme dénuée de masculinité est comme un artiste qui passerait son temps à méditer sans aucune réalisation.

L’énergie masculine est une énergie qui agit mais elle ne peut être utilisée que si l’énergie féminine est bien développée.

Avant la naissance l’enfant est bisexué.

De zéro à sept ans, il reçoit de la mère sa féminité.

À partir de sept ans, le père intervient pour développer la masculinité de l’enfant.

En conclusion, l’homme et la femme doivent être perçue en tant qu’émetteur et récepteur de l’énergie.

Aussi bien l’homme que la femme doivent être féminin avant d’être masculin. La féminité est l’énergie qui va faire tourner la turbine.

Beaucoup de couples actuellement se séparent, car l’homme ou la femme demande et recherche chez l’autre ce qui lui manque (masculin ou féminin) dans sa vie intérieure, plutôt que de développer et combler son manque soi-même.

L’extérieur est une réponse de l’intérieur : il y a séparation car à l’intérieur de son être, le féminin est séparé de son masculin.

La prochaine fois je vous parlerai de la fusion du masculin avec le féminin et de sa puissance.

Ecrit par Lyvia Périé

Cordialement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité