C’est quoi la chance et comment faire pour avoir de la chance ?

Bonjour

Aujourd’hui je vais essayer de répondre à une question qui m’a été posée : « comment faire pour avoir de la chance dans la vie.

Pour commencer, nous allons définir ce que nous considérons comme avoir de la chance.

1) La chance c’est quoi ?

​​​​​​​Pour moi ce serait d’avoir de bonnes choses qui arrivent dans notre vie sans avoir forcé pour que cela arrive.

Par exemple si l’on cherche du travail, il y a quelqu’un qui se présente et qui nous dit qu’une compagnie cherche exactement le profil que l’on a.

Ou bien une somme d’argent imprévue nous arrive d’une manière tout à fait inattendue (héritage, prime exceptionnelle au travail, etc.)

2) Comment avoir de la chance

Alors, comment faire pour avoir ce genre de situation qui arrive dans notre vie.

Il est courant de dire: « la chance ça se provoque », oui mais alors comment ?

   a) Extérieur = reflet intérieur

Étant donné que comme nous l’avons dit plusieurs fois l’extérieur obéit à l’intérieur, il y a des chances, si nous pouvons dire, que la chance se provoque en changeant notre intérieur.

Donc pour cela, il faut commencer à croire possibles tous les événements positifs qui peuvent intervenir dans notre vie. Si l’on rêve d’avoir une belle maison par exemple il sera important d’aller visiter une maison correspondant à notre rêve (et imaginer, ressentir que c’est la notre) pour faire rentrer dans notre monde intérieur ce genre de maison. Si cela rentre dans notre monde intérieur cela se manifestera dans notre monde extérieur.

    b) Je donne, je reçois, je remercie

Je pense aussi que pour recevoir il faut commencer par donner.

De même que sur le plan matériel pour pouvoir acheter quelque chose il faut que nous ayons de l’argent de la banque, pour se créer un karma positif et ainsi provoquer la chance, il faut que l’on fasse de bonnes actions.

Par exemple si l’on veut avoir de l’argent il faut commencer par donner de l’argent, si l’on veut avoir plus de temps il faut commencer par donner du temps, etc… Mais je pense que l’effet ne sera que meilleur si c’est donné avec cœur, si l’on donne avec espoir de retour (« donner avec un élastique » comme le dit Lise Bourbeau) je pense que les effets sont atténués.

Comme chaque fois que l’on reçoit un cadeau il est bien sûr très important de remercier.

   c) Pour quoi faire

Ensuite c’est comme pour avoir un emprunt de la banque, le banquier nous demande pourquoi faire, parfois il faut déposer un dossier pour justifier un emprunt.

Il en est de même pour nous, si l’on demande à recevoir de l’argent c’est pourquoi faire, si l’on veut une maison plus grande, c’est dans quel but.

Une de nos missions sur terre est de servir les autres, se rendre utile. Même s’il est à mon avis juste de demander pour soi, la finalité de l’amélioration de notre bien-être, devrait être de mieux pouvoir servir les autres.

 3) Les limites

Bien sûr, il ne faut pas oublier notre destin, indiqué en particulier par notre thème d’astrologie karmique. Si l’on a décidé d’expérimenter la pauvreté dans cette vie (que l’on s’est créé un karma à ce sujet), il sera difficile de manifester la richesse, sauf si la leçon indiquée par le karma est assimilée. Dans ce cas le karma se débloque et la « liberté » est retrouvée dans ce domaine.

4) La fluidité

Je pense qu’il existe un état où tout est simple, facile. Cet état que je nomme la Fluidité, est atteint lorsque l’on reste connecté à son intuition, à sa partie divine.

Il est facilité par la méditation, et surtout il peut apparaître plus souvent lorsque l’on a suffisamment travaillé sur ses blessures et défauts de caractère. En bref lorsque le travail sur soi (indiqué là aussi par notre thème karmique par exemple) est bien avancé.

Mais dans tous les cas, je pense que l’on a tous des périodes plus ou moins longues où l’on est dans cet état. C’est bien de les remarquer et de les apprécier.

Un exemple sans trop rentrer dans les détails : au travail j’avais une campagne d’inspection de plusieurs pièces. Cela apportait une brusque et importante charge de travail juste au retour des congés. Je l’ai quand même bien pris (il est vraiment important de rester dans le positif), et tout s’est mis en place de façon extraordinaire, et au lieu de 6 jours minimum, tout a été fait en 3 jours environ sans forcer.

Ce qui était remarquable c’était que je rencontrais les bonnes personnes au bon moment, et sans les forcer elles me proposaient des solutions que je n’osais même pas imaginer.

En conclusion, je vous souhaite d’être de plus en plus dans cette fluidité.

Rappel:

A travers cette lettre et nos publications en général, nous ne prétendons pas connaître la vérité, mais simplement proposer quelques voies de réflexion basées sur notre expérience et nos connaissances. À chacun de prendre ce qui lui convient, et d’en assumer la responsabilité.

Ecrit par Christian

Chaleureusement,

Lyvia et Christian de Succès et Spiritualité

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 1 =